Les enquêteurs étudient la piste d'une barre de sécurité forcée par la victime

Capture d'écran © YouTube

Capture d'écran © YouTube

Ce dimanche 8 octobre vers 16h, un adolescent de 16 ans a été éjecté de l'Himalaya Surf, une attraction de type Music Express (couramment appelé Chenille) installée à la fête foraine de Saintes (Charente-Maritime) en France. Evacué au CHU de Poitiers, il est en état de mort cérébrale.

L'attraction a été placée sous scellés. Une enquête est ouvert pour blessures involontaires par manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence. La barre de sécurité serait incriminée. L'expert devra préciser s'il y a eu défaillance mécanique dans les organes de sécurité, nous rapporte France Bleu.

La barre doit être enclenchée mécaniquement par l'usager. Une commande manuelle reste le plus simple, et le plus fiable, sauf si on cherche à l'ouvrir en marche. Et c'est ce qui se serait passé, selon les forains, s'appuyant sur des vidéos du drame. Les enquêteurs de la sûreté urbaine de Saintes étudient notamment cette piste en accumulant les témoignages.

© 2022 FB / WW

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :