Suspicion de négligence d'un opérateur, une plainte a été déposée

(CC BY-SA 3.0) © Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

(CC BY-SA 3.0) © Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

Plus de peur que de mal, l'incident aurait pu avoir des conséquences catastrophiques. C'est La Voix du Nord qui nous rapporte l'information. Une jeune française originaire de Tourcoing a eu la frayeur de sa vie ce dimanche à Walibi. Au moment de faire le Vampire, elle constate que son harnais n'est pas fermé et qu'il n'a pas été contrôlé par l'opérateur. Son compagnon est en situation de handicap. Ils ont par conséquent été installés en dernier. La vérification a été faite du côté du compagnon, mais pas du sien. Quand le train a démarré son harnais était toujours totalement levé.

La jeune femme saute alors de son siège pour se réfugier sur le quai d'embarquement. Son copain a crié, l'arrêt d'urgence enclenché pour immobiliser le train. Walibi reconnaît la faute et a proposé au couple de déposer une plainte en interne. La jeune femme a tout de même décidé de porter plainte au commissariat de Tourcoing. Une visite chez le médecin a également confirmé qu’elle souffrait d’un stress post-traumatique.

Pour une raison inconnue, les vérifications habituelles n’ont pas été adéquatement effectuées et le harnais de sécurité de la personne n’a pas été correctement abaissé, confirme Walibi. Conformément aux procédures opérationnelles, le pilote de l’attraction a immédiatement déclenché un arrêt d’urgence et stoppé l’attraction en toute sécurité. L’ensemble des dispositifs de sécurité ont été vérifiés et ne sont pas en cause. Des investigations approfondies sont en cours pour comprendre l’origine de cet incident.

Ouvert depuis 1999, le Vampire est un Suspended Looping Coaster du constructeur Vekoma. Attraction à sensations fortes, il propose un parcours de 689 mètres ponctué de 5 inversions et culmine à 33 mètres. Equipé de deux trains de 20 passagers, la vitesse est de 82 km/h.

© 2022 WW  

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :