Aucun candidat ne s'est présenté

(CC BY 2.0) © Jeremy Thompson

(CC BY 2.0) © Jeremy Thompson

Le parc d'attractions Miragica situé à Molfetta en Italie, à une trentaine de kilomètres de Bari et fermé depuis 2018, est mis aux enchères, nous rapporte la presse locale. Déclaré en faillite, les offres de départ devaient parvenir au tribunal entre le 12 et le 17 février. Le vendredi 18 février, les candidats à l'acquisition pouvaient renchérir pour remporter la vente. Cependant, aucun candidat ne s'est présenté.

Le prix de départ pour cette enchère était de 4,9 millions d'euros, honoraires inclus. Faute de candidat, une nouvelle vente sera programmée avec un prix encore rabaissé de 25 % d'ici quelques mois. L'acheteur sera propriétaire de toutes les installations encore présentes dans le parc, à l'exception des attractions (leasing). Les candidats sont tenus préalablement de verser une caution de 10 % du prix initial proposé. Les participants pourront enchérir sur place ou à distance via une plate-forme web.

Il y a deux procédures en cours et elles sont distinctes l'une de l'autre. La vente via enchères et la liquidation des attractions en leasing. En effet, les attractions louées ne sont pas incluses dans l'enchère et seront rendues au loueur, qui s'est déjà entendu avec certains fabricants pour les récupérer ou pour trouver un acheteur. La majorité des 14 attractions appartiennent (via leasing) à la banque Unicredit. Tenant compte de la vétusté et de la situation générale, la valeur globale est estimée à 904 000€.

Ouvert en 2009, implanté sur une surface de 10 hectares à proximité d'un grand centre commercial et du réseau routier, Miragica proposait 17 attractions, ainsi qu'un théâtre de 700 places, des points de restauration et des boutiques. Il était le premier parc du groupe de loisirs Alfa Park.

© 2022 WW

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :