Le Comité de concertation a trouvé un compromis sur une série de réouvertures

© Pjedro22

© Pjedro22

Ce mercredi, le Comité de concertation a trouvé un compromis sur une série de réouvertures, dont les parcs d'attractions le 8 mai, nous rapporte la presse nationale.  

Le compromis prévoit une réouverture des terrasses également à cette date. Si le taux de vaccination des plus de 65 ans atteint 80 % le 8 mai, les activités extérieures seront élargies. Les parcs d’attractions pourront rouvrir. Les voyages non essentiels seront à nouveau possibles dès le 19 avril (mais demeurent fortement déconseillés).

Toujours le 8 mai, les clubs sportifs pourront à nouveau fonctionner, mais pour 25 personnes maximum. Pour les moins de 12 ans, les activités intérieures seront aussi autorisées pour ces clubs et associations. Toutes ces activités devront se dérouler sans public. Les activités culturelles de 50 personnes en extérieur seront aussi autorisées.

Le lundi 19 avril les écoles rouvrent. Le couvre-feu sera supprimé mais pas de rassemblements nocturnes de plus de trois personnes plus le foyer. Dès le 26 avril, les coiffeurs et les métiers de contacts pourront rouvrir leurs portes.

L’horeca ne pourra rouvrir à part entière qu’à partir de juin et quand le nombre de personnes en soins intensifs sera passé durablement sous la barre des 500.

A noter que les voyages en provenance de pays tiers (non UE et Schengen) vers la Belgique restent interdits. 

Le Comité de concertation a basé ses décisions sur l’évolution de la situation sanitaire, avec notamment la baisse constatée du nombre moyen d’infections journalières, mais aussi le taux de reproduction du virus, qui est désormais inférieur à un. 

Au rang des chiffres qui restent préoccupants, le nombre d’hospitalisations, la pression sur les unités de soins intensifs et le taux de positivité, qui trahit une circulation encore intense du virus.

© 2021 LS

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :