2021 est une année de défis importants pour retrouver la rentabilité

© Antonio Ponte

© Antonio Ponte

Le parc de miniatures bruxellois Mini-Europe annonce son ouverture à partir du lundi 29 mars. 2021 sera une année de défis importants selon la direction, pour retrouver la rentabilité après les pertes importantes de 2020.

La crise du coronavirus a durement affecté le parc qui a enregistré une chute de 84 % du nombre de visiteurs, nous rapporte Le Soir. Faute d’accord d’une prolongation de contrat avec Brussels Expo, Mini-Europe avait d’ailleurs annoncé en septembre dernier son intention de mettre la clé sous le paillasson. Dans un dernier rebondissement d'une saga longue de plusieurs années,  Mini-Europe, Europea et Brussels Expo ont finalement annoncé un accord pour prolonger l’exploitation du parc sur le plateau du Heysel jusqu’à son intégration au sein du projet NEO.

Mini-Europe souhaite convaincre les Belges que visiter une attraction bruxelloise peut être aussi sûr et fun que visiter un parc en Ardennes ou à la côte en cette période de crise sanitaire.

Le parc proposera deux nouvelles animations à partir de la fin juin. Le siècle des Lumières, avec une présentation animée de grandes figures de l’époque, et la place de l’Etoile à Paris ainsi que son Arc de Triomphe avec un nouveau concept paysager. De nouveaux investissements et d’autres rénovations seront programmés chaque année.

© 2021 WW / LS

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :