« Soyez humbles et persévérants »

Franz Mack © Europa-Park

Franz Mack © Europa-Park

L’entrepreneur visionnaire Franz Mack est à l’origine d'innombrables réalisations techniques de haut niveau et son nom est indissociable d'Europa-Park et de Mack Rides à Waldkirch. Le 7 mars 2021, il aurait eu 100 ans. Avec ses fils Roland et Jürgen, Franz Mack fut à l´origine de la création et du succès du meilleur parc de loisirs du monde. L'Association internationale des parcs de loisirs et d’attractions (IAAPA) a intronisé Franz Mack au « Hall of Fame » en 2005, aux côtés de Walt Disney. Un porte-parole de l’IAAPA a décrit Franz Mack comme l'un des « pionniers de la réussite internationale des parcs de loisirs ». Il était reconnu comme une éminente personnalité économique du Bade-Wurtemberg. 

Franz Mack est né le 7 mars 1921, il est le 5ème fils de Heinrich et Theresia Mack. Il est titulaire d’une maîtrise d’œuvre en mécanique-carrosserie. En août 1947, après plusieurs années comme prisonnier de guerre en Afrique, en Amérique et en France, Franz Mack réussit à s'échapper d'un camp en Alsace en compagnie de son frère. Tous deux traversent le Rhin à la nage et seront, durant un an, mis à l’abri dans la zone américaine de Francfort par leur père et un forain. Après la réforme monétaire, Franz Mack retourne à Waldkirch et se marie. 

En 1948, Franz Mack reprend avec ses deux frères, Hermann et Willi, l’entreprise familiale de construction de manèges forains et de carrousels qui a vu le jour en 1780. L’activité prend de l’ampleur et le slogan « l’étendue du monde est mon champ » devient le symbole du savoir-faire de la maison Mack. L’entreprise réalise des roulottes, des carrousels et bien d’autres véhicules utilisés pour des pistes de kartings, pour des trains fantômes à plusieurs étages. Parmi les nombreuses innovations de la société Mack : « Wilde Maus », « Schweizer Bobbahn », « Musik-Express », « Münchner Sprungschanze » et « Petersburger Schlittenfahrt ». Toutes ces attractions ont été commercialisées, en plusieurs exemplaires, dans le monde entier.

La signature de Franz Mack

Aujourd’hui, l’entreprise Mack est à la pointe des évolutions technologiques. Son développement et son inventivité sont pour une bonne partie à l’initiative 
de Franz Mack. Au fil du temps, l’entrepreneur a su conquérir les marchés européens, anglo-saxons et nord-américains. À ce jour, Mack Rides est également fortement implantée en Chine et dans l’ensemble des pays asiatiques.

Franz Mack et son fils Roland sont co-fondateurs du parc de loisirs Europa-Park qui a ouvert ses portes au public le 12 juillet 1975 à Rust. C’est à la suite d’un voyage aux États-Unis que naît l’idée de construire un parc de loisirs. De nombreux manèges et équipements de parcs de loisirs, qui attirent des visiteurs du monde entier, sont encore aujourd'hui des concepts issus de la société mère de Waldkirch. Depuis, Europa-Park est devenu le plus grand parc de loisirs saisonnier du monde et le leader incontesté sur le marché allemand. Aujourd'hui, le groupe Mack emploie plus de 5 000 personnes. 
De nombreux manèges du parc portent la signature de Franz Mack, un véritable passionné de technologie. Il a notamment conçu les grands huit « Eurosat », inauguré en 1989, et « Euro-Mir » avec son légendaire ascenseur en spirale, lancé en 1997 et qui a fait sensation dans l’industrie des loisirs.  À plus de 75 ans, Franz Mack a conçu et développé le modèle lui-même.

En sus de son implication au sein de l’entreprise, Franz Mack s’est engagé dans de nombreuses fonctions honorifiques. Il fut membre du conseil de surveillance de la « Volksbank » de Waldkirch, membre du comité des normes du service des Mines (TÜV) pour les manèges, ou encore membre du groupement économique des entreprises de loisirs allemandes.

Citoyen d'honneur de Rust

Franz Mack fut un mécène pour de nombreux clubs et associations des communes de Rust et de Waldkirch. Par ailleurs, le Président de la République fédérale lui a décerné en 1984 « La Croix du Mérite au Ruban » et en 1997 « La Croix du Mérite 1ère Classe ». Pour services rendus en faveur de l’intérêt général, Franz Mack a été nommé « Citoyen d’Honneur » en 2001 par la commune de Rust et a obtenu la « Médaille d’Or du Mérite » de la ville de Waldkirch. 

Le 3 octobre 2010, Franz Mack est décédé à Rust à l'âge de 89 ans. Il était marié depuis 1948 à Liesel Mack (née Börschig), décédée en 2004. Il était le fier grand-père de 5 petits-enfants. La succession familiale au sein de l’entreprise a toujours été primordiale pour lui. Aujourd'hui, ses fils, Roland et Jürgen, ainsi que ses petits-enfants Michael, Thomas et Ann-Kathrin, dirigent l’entreprise familiale Mack, qui comprend entre autres Europa-Park et la société Mack Rides à Waldkirch.

Roland Mack, directeur général d'Europa-Park a déclaré : « Notre père a été un exemple, pour nous tous, jusqu’à la fin de ses jours. Il avait de nombreuses qualités comme la modestie, la persévérance, l’endurance, la sincérité et l’ouverture d’esprit dont notre famille et notre entreprise avons été imprégnées depuis toujours. ». 
Franz Mack a toujours été un conseiller important pour la famille, la devise qu’il a donnée à ses fils et petits-enfants : « Soyez humbles et persévérants ». Le 2 octobre 2010, il a demandé à ses petits-fils Michael et Thomas de lui faire faire le tour du parc dans leur voiturette de golf. Tous deux devaient lui expliquer les projets en cours à propos desquels il s’était montré très enthousiaste. Le lendemain matin, Franz Mack est décédé.

Européen de cœur

Quelle opinion Franz Mack avait-il de l'Europe ? Il était un Européen convaincu du fond du cœur. Il aurait refusé le titre de « grand Européen » car il n'attachait pas d'importance à de telles formalités. Mais à sa manière, il était un merveilleux exemple d’Européen engagé. Franz Mack a été cosmopolite toute sa vie. L'Europe fait partie du nom d'Europa-Park. L’origine de la pensée européenne de Franz Mack réside dans son amitié avec l´ancien pays rival, la France. C'était tout sauf évident : il a été prisonnier français pendant des années et pourtant il n'a jamais eu de ressenti à l'encontre de la France. Au contraire, les Français sont devenus ses amis et partenaires.

À l'occasion du 100ème anniversaire de Franz Mack, la famille Mack a décidé de commander un projet artistique intitulé « Europe » à l'artiste Ottmar Hörl. Depuis des décennies, Hörl est l'un des artistes conceptuels les plus connus d'Europe. Il s'est surtout fait connaître par ses diverses sculptures sur des thèmes de la vie quotidienne ainsi que par des projets de grande envergure avec des sculptures en série dans des espaces publics. Ses sculptures dans l'espace public, comme ses personnages de Beethoven, Goethe, Daimler et Hölderlin, mais aussi ses nains Sponti, ses anges gardiens ou ses lièvres de Dürer sont devenus mondialement célèbres. 

Dans l'esprit de ses installations spectaculaires dans de grandes villes, Ottmar Hörl réalisera une installation de 100 personnages sur le thème de l’« Europe » à Europa-Park, près de la statue en bronze de Franz Mack. Un honneur bien mérité pour ce grand entrepreneur, qui a pleinement vécu l'idée européenne et n'a jamais fait de distinctions entre les différentes nationalités.

Hommages à Franz Mack :

Brigitte Klinkert, Ministre au sein du cabinet Emmanuel Macron et petite-fille de Joseph Rey

Je me souviens très bien de mes rencontres avec Franz Mack. Je connaissais sa brillante carrière d'entrepreneur déterminé, ambitieux et visionnaire. J'ai surtout découvert un homme qui était resté très modeste et bienveillant et qui avait fait de l’adage « Il faut aimer les gens » un des piliers de sa vie personnelle et professionnelle. En bon badois, Franz Mack était un véritable humaniste et un père exigeant qui voulait transmettre ses valeurs à ses enfants. Il se souvenait bien de son année d'emprisonnement en Alsace et de son évasion en 1947, lorsqu'il a traversé le Rhin à la nage. Le Rhin que j'ai pu observer du haut de l’« Euro-Tower » d'Europa-Park quelque 30 ans plus tard. De là, mon grand-père, Joseph Rey, maire de Colmar, m'a fait comprendre qu'il n'y a pas de frontière naturelle entre l'Alsace et le Bade-Wurtemberg, mais seulement celle érigée par une histoire ancienne souvent douloureuse. À mes yeux, la célèbre phrase de Victor Hugo « le Rhin réunit tout » a soudain pris tout son sens.

Dr. Wolfgang Schäuble, Président du Bundestag allemand

En 1973, Franz Mack m'a invité à visiter le site où il prévoyait de construire son parc de loisirs, un projet audacieux et novateur à l'époque. J'étais un jeune membre du Bundestag et je représentais la circonscription à laquelle appartenait Rust. Ce que j'ai pu voir là-bas était impressionnant ! Naturellement, je me suis demandé combien de visiteurs Mack attendait. « Un demi-million par an », telle était la réponse, qui me semblait alors assez ambitieuse. Mais Franz Mack, entrepreneur, bricoleur et bon gestionnaire, a su concrétiser ses prévisions optimistes. Aujourd'hui, Europa-Park compte même plus de dix fois plus de visiteurs. Cela prouve qu’une croyance ferme en ses idées est une condition préalable importante pour réussir. C'est ce que Franz Mack a montré, c'est son héritage à sa famille et à la société dans son ensemble.

Günther H. Oettinger, Ancien ministre-président du Bade-Wurtemberg et commissaire européen

Franz Mack avait 70 ans lorsque je l’ai rencontré avec sa femme Liesel à Europa-Park. Très chaleureux et joyeux, il avait du charisme. Pour moi, c'était un grand entrepreneur badois, avec du cœur et un esprit visionnaire. La technologie, l'ingénierie et la perfection en matière de planification et de construction faisaient partie de ses compétences entrepreneuriales exceptionnelles. L'œuvre de sa vie, de Waldkirch à Rust avec Europa-Park puis dans le monde entier, est plus qu'impressionnante. Franz Mack était très fier que ses fils et ses petits-enfants poursuivent l'œuvre de sa vie avec autant de succès.

Amanda Thompson, Présidente de l'Association internationale des parcs de loisirs et d’attractions (IAAPA) 2020

Lorsque j'étais encore productrice de spectacles sur glace, Franz Mack m'a un jour accueilli à bras ouverts à Europa-Park par une froide journée de février et m'a accompagnée aux répétitions. Ensuite, il me conduisait souvent dans sa voiturette de golf à la patinoire, il traversait tous les nouveaux quartiers d'Europa-Park en construction et il me montrait tout ce qu’il se passait. Il était si fier d’Europa Park. Il avait toujours le temps de me faire voir chaque avancée en détail. Son sourire éclatant et son hospitalité m’ont marqué. Sa sagesse me manquera toujours. C'était un homme vraiment merveilleux avec un très grand cœur. Nous avons toujours beaucoup ri quand nous étions ensemble. Le temps précieux passé avec Franz Mack a enrichi ma vie.

© 2021 EP

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :