Le programme d’investissement a pour ambition de densifier l’offre du Parc et de créer un véritable resort

© Futuroscope

© Futuroscope

Validé par l’ensemble des partenaires du Parc (Département et SEML patrimoniale de la Vienne, Compagnie des Alpes, Banque des Territoires), le programme d’investissement 2020- 2030 a pour ambition de densifier l’offre du Parc du Futuroscope et de créer un véritable resort de plus de 22 hectares, de manière à accroître l’attractivité du site et de le positionner comme une destination incontournable de vacances et de courts séjours.
Le Parc projette dans les 5 ans à venir d’introduire dans son offre trois attractions majeures (d’un budget de 20 millions d’euros chacune), d’amplifier le renouvellement des animations existantes tout en étoffant son contenu par le déploiement d’expériences interstitielles (espaces paysagers, installations artistiques, concepts de restauration) destinées à doper l’expérience globale de visite.

Dès 2022, l’attraction « Chasseurs de Tornades », aventure immersive mêlant décors réels, spectacle vivant et plateforme rotative dynamique de 120 places, sera lancée. Puis 2024 verra l’ouverture du parcours aquatique indoor et outdoor « Mission Bermudes ». La 3e attraction majeure est annoncée pour 2026.

© Futuroscope
© Futuroscope

© Futuroscope

Vers un resort d’envergure européenne

Les équipes du Futuroscope ont également imaginé à proximité immédiate du Parc une offre hôtelière thématisée comprenant deux hôtels haut de gamme expérientiels : l’un de 76 chambres sur le thème de l’espace, « Station Cosmos » (ouverture printemps 2022), auquel est adossé un restaurant à looping unique en France, l’autre insolite et écologique de 120 lodges familiaux avec terrasse (ouverture en 2023). L’ensemble s’articule autour d’une « plaza » ouverte sur l’extérieur, végétalisée et festive offrant au site de nouveaux espaces de jeux et de partage.

© Futuroscope
© Futuroscope
© Futuroscope
© Futuroscope

© Futuroscope

Un parc aqua-ludique thématisé et couvert, « l’Aquascope », prolongera en 2024 le séjour des visiteurs et proposera des activités aquatiques multiples et à sensations, dans une atmosphère inédite, fidèle à l’identité technologique et immersive du Futuroscope. 104 millions d’euros seront nécessaires pour aménager tous ces espaces, portés par une nouvelle société Futur Resort (détenue par la SEM Patrimoniale de la Vienne et la Banque des territoires).

© Futuroscope
© Futuroscope

© Futuroscope

Cette stratégie volontariste d’investissement trouve d’ores et déjà un écho avec l’ouverture cet été de zerOGravity, simulateur de chute libre indoor, et de la future Arena Futuroscope, initiée par le département, amphithéâtre (de 1372 à 6 000 places selon les configurations) dédié à la culture, au sport, au divertissement, ainsi qu’à l’organisation de conventions. Des spectacles produits par le Futuroscope seront également proposés aux visiteurs. Ouverture prévue au printemps 2022.

© Futuroscope
© Futuroscope

© Futuroscope

« Ce programme est l’expression d’une vision ambitieuse et partagée avec l’ensemble des partenaires pour notre Parc. Chacune des parties prenantes du projet assume pleinement sa responsabilité avec détermination pour faire du Futuroscope une destination forte et unique. C’est un formidable message de confiance en l’avenir, dans le contexte instable que nous connaissons », se réjouit Rodolphe Bouin, Président du Directoire du Futuroscope.

A l’issue de ce programme, le Futuroscope espère dépasser 2,5 millions de visiteurs par an (soit 650 000 visites supplémentaires à la fréquentation d’aujourd’hui) et augmenter son chiffre d’affaires de 75 %.

Un projet engagé dans la transition énergétique

Avec ce projet, le Futuroscope s’engage dans une démarche environnementale exemplaire, visant 0 émission carbone et 0 énergie fossile, 70% d’autoconsommation énergétique dans le périmètre du Projet parc et resort, une flotte interne de véhicules 100% propres, la totalité des déchets valorisés, des investissements structurants dans les domaines du photovoltaïque…

Enfin, ce plan de développement s’accompagne d’une évolution de l’actionnariat : La Compagnie des Alpes et la Banque des Territoires confortent leurs participations à hauteur respectivement de 55% et 24% du capital, et le Département de la Vienne, à travers la SEML Patrimoniale, avec 18%. Un nouveau bail est aussi signé avec le Département jusqu’en 2050.

Ce programme d’investissements sans précédent confortera la position du Futuroscope comme destination de séjour d’exception avec la détermination d’atteindre plus de 2,5 millions de visiteurs par an.

© 2020 FT

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :