C'est une page qui se tourne pour le parc d'attractions, qui pourrait devenir le second parc Walygator de France

© Eliedion

© Eliedion

Le contrat de franchise liant la Compagnie des Alpes, propriétaire de la marque Walibi et le groupe espagnol Aspro-Ocio, propriétaire de Walibi Sud-Ouest depuis 2015 a été rompu d'un commun accord. Obligeant ainsi le parc à changer de nom à l'issue de la saison 2020, le 31 octobre prochain, nous rapporte le quotidien local Sud Ouest.

L’édition 2020 de Walloween, l'événement Halloween, sera la dernière. C’est au cours de celle-ci que sera dévoilée la nouvelle identité du parc d'attractions français. La direction a imaginé un jeu de pistes pour les visiteurs au terme duquel le futur nom sera dévoilé. Il s’agit d’une marque appartenant au groupe et développée déjà en France. Il pourrait s’agir d'un second Walygator, nom exploité par Aspro-Ocio pour son parc d'attractions lorrain, lui aussi anciennement sous bannière Walibi

Cette nouvelle identité demandera une transformation conséquente de la thématisation du parc d'attractions de Roquefort (Nouvelle-Aquitaine), qui jusqu'ici affichait fièrement les couleurs de Walibi. Ouvert depuis 1992 sous le nom Walibi Aquitaine et après avoir été vendu aux américains de Premier Parks en 1997 avec l'ensemble du groupe Walibi, c'est en 2006 que le parc tombe dans le giron de la Compagnie des Alpes. En janvier 2015, la Compagnie des Alpes annonce la cession du parc à la société luxembourgeoise CLP. L'acquéreur derrière cette opération est le groupe espagnol de loisirs Aspro-Ocio. Le nom de Walibi a continué d'être exploité sous licence, dont le 31 octobre 2020 sera le dernier jour.

© 2020 WW / SO

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :