Shows extérieurs annulés, pas de contacts avec les personnages, port du masque dès 11 ans, ...

© bunzellisa

© bunzellisa

Aucune date n’a pour l’instant été avancée pour la réouverture de Disneyland Paris. Cependant, un plan de sécurité sanitaire a été discuté en comité social et économique avec les syndicats cette semaine. Un document confidentiel et massif de 214 pages nous révèle Le Parisien, rapportant les détails du plan de sécurité sanitaire préparé par la direction de Disneyland Paris.

Tous les show extérieurs devraient être annulés et les personnages de l’univers Disney n’auraient pas de contact avec les visiteurs.

Si aucune jauge d’affluence n’est avancée, il devrait y avoir une réduction de la capacité dépendante de la configuration des attractions et des files d'attentes. Une vérification visuelle des critères d'embarquement et du système de retenue seront aussi d'applications. Des sièges seraient laissés vides dans les attractions quand cela sera possible. Le Parisien cite les exemples de Star Tour ou Pirates des Caraïbes, qui ne devraient pas accueillir le même nombre de visiteurs qu’à l’accoutumée.

Les gestes barrières de mise, le port du masque devrait être obligatoire pour les visiteurs à partir de 11 ou 9 ans (les deux âges sont avancés dans le document). Idem pour les employés, dès l'entrée sur site tout le temps et dans toute situation dans les allées, en coulisses ou dans les bâtiments. Il serait possible de l’enlever pour manger ou boire, bien entendu. Disneyland Paris remettrait 50 masques chirurgicaux par mois à ses employés, qui pourraient être amenés à porter des visières ou des lunettes de protection selon les situations.

Près de 2.450 points de gel hydroalcoolique seront installés dans tout le parc. Le nettoyage sera renforcé, le nombre de lignes de contrôles des visiteurs à l’entrée augmenté de 18 à 24. L'achat des billets sera possible exclusivement en ligne.

Plusieurs services devraient être indisponibles dans les hôtels, comme la piscine, le coin enfants, le voiturier ou encore le fitness. 

© 2020 DLP

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :