C'est l'incompréhension du côté de la direction

© Bellewaerde

© Bellewaerde

Les parcs animaliers pourront rouvrir dès ce lundi 18 mai, mais pas les parcs d'attractions, d'après les mesures décidées par le Conseil national de sécurité (CNS). Pour le directeur de Bellewaerde, Stefaan Lemey, "la logique fait défaut". Le parc est occupé à prendre les précautions nécessaires et nous pourrait rouvrir dans dix jours, nous rapporte Le Soir.

Suivant les mesures décidées par le CNS, la partie parc animalier de Bellewaerde pourrait rouvrir. Mais Stefaan Lemey ne le fera pas, car cela coûte trop cher d'ouvrir le parc pour les seuls visiteurs du zoo.

Bellewaerde, contraint de fermer pendant le confinement, a perdu près de 4 millions d'euros de chiffre d'affaires aux mois de mars et d'avril. C'est pourquoi la direction en appelle à une réouverture rapide des parcs d'attractions. Bellewaerde prendra les mesures nécessaires, comme la limitation des visiteurs et l'adaptation des files d'attente. Le parc accueille de 9.000 à 13.000 visiteurs pendant les mois d'été. Ce nombre devra être réduit au moins de moitié, ce qui aura déjà un impact majeur sur les distances entre les visiteurs. Il y aura également des panneaux de signalisation, à l'instar de ce qui a été installés pour les rues commerçantes. Le directeur de Bellewaerde s'attend à ce que tout soit prêt pour le 8 juin, dans la perspective de la phase 3 du plan de déconfinement.   

© 2020 LS / WW

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :