Le parc ne se prononce pas sur une éventuelle date de réouverture

© Walibi

© Walibi

Crise sanitaire du coronavirus oblige, la fermeture temporaire représente un important manque à gagner pour le parc Walibi Belgium. Celui-ci n’a pas encore été chiffré, mais le groupe Compagnie des Alpes, auquel appartient le parc Wavrien ainsi a évalué son chiffre d’affaires entre mars et juin des deux années précédentes à près de 120 millions d’euros. Ce chiffre sera forcément largement à la baisse pour ce printemps 2020.

Le groupe estime que la baisse de son chiffre d’affaire pourra être compensée à hauteur d’un peu plus de 40% pendant les périodes de fermeture par son plan de réduction des coûts de structure et de fonctionnement. 

Aujourd’hui, ses allées et ses bureaux sont vides. Seule une équipe très réduite assure la maintenance des lieux. Walibi a demandé le chômage temporaire pour force majeure pour la plupart de ses collaborateurs, nous rapporte la RTBF. Une équipe réduite reste cependant opérationnelle et travaille majoritairement depuis son domicile, pour pouvoir rouvrir le parc dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible dès que les circonstances le permettront. Les quelques collaborateurs qui restent sur place travaillent évidemment en respectant les règles de distanciation sociale.

Walibi emploie quelque 600 travailleurs saisonniers, tels que des agents d’accueil, des cuisiniers, des secouristes… Les contrats de ces saisonniers n’ont par ailleurs pas encore été signés. Et si ces employés n’étaient plus disponibles le moment venu, le parc assure disposer d’une réserve suffisante qui sera réactivée dès la connaissance de la date de réouverture du parc, en concertation avec les autorités.

© 2020 WW / RTBF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :