Les parcs français s'adaptent face au coronavirus, les ouvertures saisonnières reportées
© William Warby

© William Warby

Conséquence des dernières annonces du gouvernement

Faisant suite à la pandémie sans précédent de COVID-19 et en accord avec les mesures prises par les autorités françaises, les parcs d'attractions et de loisirs de l'hexagone s'adaptent. Conséquence de la prolongation des mesures sanitaires du gouvernement qui interdit tout rassemblement et un confinement strict jusqu'au 11 mai. Un déconfinement progressif est annoncé à partir de cette même date.

Il n'y aura cependant pas d'ouverture des parcs d'attractions, aquatiques, animaliers et de loisirs immédiatement. A partir du 11 mai, il s’agit de permettre au plus grand nombre de retourner travailler, de redémarrer l'industrie, les commerces et services. Les lieux rassemblant du public resteront en revanche fermés à ce stade au moins jusqu’à mi-juillet prochain. La situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai. 

Disneyland Paris reste fermé jusqu'à nouvel ordreLa Récré des 3 Curés et ZooParc de Beauval, suivant les injonctions des autorités. Le PAL, Vulcania et OK Corral qui annonçaient une réouverture pour le 1er mai, sont contraient de reporter. Il en est de même pour Fraispertuis City, le parc vosgien souhaite qu’à cette date, la pandémie soit en rémission significative et que les visiteurs puissent à nouveau profiter, en toute quiétude, des installations. 

Conformément à la décision des autorités, les ouvertures de BagatelleCita-Parc, France Miniature, la Mer de SableNigloland, Parc Ange MichelParc Astérix, Parc Saint PaulParc Spirou, Puy du FouWalibi Rhône-Alpes, Walygator et Wave Island sont reportées à une date indéterminée, en fonction des préconisations des pouvoirs publics. Tout comme au Marineland d’Antibes, où le personnel soigneur restera entièrement mobilisé afin d’assurer le bien-être permanent des animaux pendant cette période. Les parcs communiqueront des précisions selon l’évolution de la situation.

Le parc du Futuroscope cesse tout accueil du public. Le Futuroscope devait lancer plusieurs attractions très prochainement. Le 28 mars, était prévu le lancement de son premier roller coaster Objetif Mars, qui est repoussé à une date ultérieure.

Center Parcs se voit dans l’obligation de fermer les domaines de Bois Francs, Lac d’Ailette, Bois aux Daims, Les Hauts de Bruyères, Trois Forêts et Villages Nature Paris

Jusqu'au 11 mai, les autorités ont instauré la fermeture de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays. Les commerces sont aussi touchés, à l'exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations-essence. 

Les déplacements sont fortement réduits, pour limiter au maximum les contacts et lutter contre l’expansion du coronavirus en France. Les regroupements extérieurs, réunions familiales ou amicales ne sont pas permis.

Toutes les personnes qui circuleront en France - y compris les piétons - doivent être en mesure de justifier leur déplacement. Chacun doit porter une attestation pour justifier sur l’honneur le motif de son déplacement. Elle est disponible sur site du ministère de l’Intérieur (elle peut aussi être rédigée sur papier libre). Toute infraction sera sanctionnée.

© 2020 WW

Retrouvez tous les faits divers des parcs de loisirs, foires et fêtes foraines dans notre rubrique spécialisée.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :