Etat d'urgence et fermeture des parcs d'attractions aux Etats-Unis
© Lawrence Rayner

© Lawrence Rayner

Une décision exceptionnelle

Le groupe Disney a décidé de fermer ses parcs en Californie et en Floride, pour une durée indéterminée par principe de précaution, même si aucun cas de Covid-19 n'a été signalé.

Les parcs d'attractions Universal Studios en Floride et en Californie très prisés des touristes, prévoyaient leurs réouvertures pour le 28 mars, ont finalement été reportées au 31 mai, au moins. 

Dans la foulée, de très nombreux parcs ont annoncé leur fermeture. Outre les parcs Disney et Universal, les parcs des groupes Six Flags, Cedar Fair, Legoland et SeaWorld Parks (comprenant les Busch Gardens) sont aussi fermés pour une durée indéterminée. Il en est de même pour Dollywood et Silver Dollar City. A noter que le parc canadien La Ronde (groupe Six Flags) est aussi fermé jusqu'à nouvel ordre. 

Après avoir suspendu tous les voyages depuis l'Europe vers les États-Unis, le gouvernement américain a déclaré l'état d'urgence pour faire face à la pandémie de coronavirus. Cette décision exceptionnelle est traditionnellement utilisée pour les catastrophes naturelles plutôt que les crises sanitaires. Le dispositif permettra à l'Etat fédéral de débloquer jusqu'à 50 milliards de fonds pour lutter contre le virus.

© 2020 WW

Retrouvez tous les faits divers des parcs de loisirs, foires et fêtes foraines dans notre rubrique spécialisée.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :