Quatre personnes coincées sur la Dalton Terror à Walibi Belgium
© WW

© WW

Une évacuation vertigineuse

Un incident est survenu ce samedi 12 octobre après-midi sur une des attractions phares de Walibi Belgium. Quatre personnes se sont retrouvées coincées à 35 mètres de mètres de haut, sur la Dalton Terror. C'est la première fois qu'un tel incident se produit sur l'attraction depuis son ouverture en 1998.

L'attraction s'est arrêtée vers 15h environ suite à un problème technique. Les nacelles ont été descendues manuellement, comme le prévoit la procédure, mais une est restée coincée, nécessitant l'intervention des pompiers. L'évacuation de cette dernière a finalement débutée vers 17h, vu la complexité de la situation, avec l'aide du groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP). Les visiteurs bloqués sur l'attraction l'étaient en toute sécurité, précise la porte-parole du parc. 

L’auto-élévateur des pompiers était trop court, les malheureux ont donc été évacués en rappel. Peu avant 20h, ils avaient tous enfin rejoint le plancher des vaches. On ne déplore aucun blessé. 

La Dalton Terror c’est la tour de chute du célèbre parc d’attractions belge, elle culmine à 77 mètres de haut. Construite par l’entreprise spécialisée liechtensteinoise Intamin, c'est une attraction à sensations de type « Giant Drop ». 

Les passagers s'asseyent sur un des sièges (4 par rangée), le harnais de sécurité est baissé, les opérateurs vérifient, puis commence la montée. La montée se fait lentement, ce qui fait monter l'adrénaline et le stress. Arrivés à 77 mètres de hauteur, les passagers restent suspendus pendant quelques secondes, sont ensuite lâchés pour une chute libre de 3 secondes. D'une vitesse de 0 km/h, chacune des nacelles atteint près de 106 km/h avant d'être stoppée par des freins magnétiques, permettant un retour en station progressif. 

Nous avons eux l'occasion de découvrir les entrailles de la Dalton Terror en 2018. Découvrez nos images exclusives.

La seul fois de son histoire où Walibi a été confronté à un tel incident technique majeur, c'était le 27 août 1997. Le train du grand huit propulsé Sirocco (devenu Psyké Underground en 2013) était resté bloqué dans le looping. Les images avaient fait le tour du monde.

© 2019 WW

Retrouvez tous les faits divers des parcs de loisirs, foires et fêtes foraines dans notre rubrique spécialisée.

© Jean Luc R. - StarParc.be© Jean Luc R. - StarParc.be

© Jean Luc R. - StarParc.be

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :