Le huitième monde du Jardin, les visiteurs l'attendaient depuis longtemps

© Pairi Daiza

© Pairi Daiza

Les 8 hectares de La Dernière Frontière, le nouveau monde du parc animalier belge Pairi Daiza, ouvrent leurs portes.

Depuis le 22 juin, les visiteurs peuvent découvrir la culture des Amérindiens, ces premières tribus indiennes aux noms étonnants et imprononçables (Kwakiutis, Nootkas, Haïdas) qui ont fait leurs les terres sauvages de la Colombie-Britannique, à l’Ouest du Canada... À eux ces terres où les cueilleurs de baies côtoyaient les pêcheurs de saumon, il y a près de deux siècles. À eux ces terres où les ours partagent leurs territoires avec les loups, où les otaries de Steller, les plus grandes et les plus majestueuses du monde, règnent sur les côtes. Où les Indiens de la mer ont laissé à l’Histoire les traces de leurs croyances ancestrales, symbolisées par ces peintures tribales, ces grands totems sculptés, ces marques immuables d’un art sacré.

Ce territoire, cette culture, cette faune et cette flore, Pairi Daiza vous propose de les découvrir dans La Dernière Frontière, le huitième monde du Jardin.

La Dernière Frontière, un Monde de 8 hectares (qui porte la superficie du jardin des Mondes à 72 hectares) qui regroupe, entre rivières et bois :

  • Des espèces animales parmi les plus extraordinaires : ours bruns, ours noirs, loups gris, loups du Canada, puma, castors, daims, élan, wapitis, otaries de Steller, mouffettes, etc.
  • Plus de 1.000 plantations de près de 50 variétés différentes pour s’enfoncer dans les bois de l’Ouest canadien: érables, épicéas, bouleaux, cyprès, mélèzes, etc.
  • Des territoires vastes et parfaitement adaptés aux espèces animales accueillies.
  • Des constructions, objets, éléments de cultures façonnés par des artistes locaux et rapportés pour certains du Canada : totems géants sculptés, peintures, canoés, ...
  • Des logements uniques au plus près des territoires des animaux.
  • Pour la première fois de son histoire, Pairi Daiza innove par ailleurs en proposant de loger au coeur même du Jardin, au sein de ce 8ème monde inspiré du territoire et des cultures des premières tribus indiennes de Colombie-Britannique. 

4 formules hôtelières sont proposées pour vivre au parc un séjour immersif en demi-pension. Entrées pour les deux jours à Pairi Daiza, nuit dans un logement exceptionnel, repas du soir, petit-déjeuner, accès à Pairi Daiza avant les visiteurs du jour, immersion au plus près des territoires des animaux, etc: ces séjours uniques sont proposés à partir de... 130 euros par personne. 50 "clés" pour une capacité de 250 résidents par nuit.

CHAMBRES DOUBLES DANS L’HÔTEL THE PADDLING BEAR avec vue sur le territoire des otaries de Steller

  • 8 chambres disponibles, dont deux accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • Superficie de chaque chambre : 36 m²

CHAMBRES FAMILIALES avec vue sur le territoire des otaries de Steller

  • 18 chambres disponibles. Superficie de chaque chambre : 36 m²

SUITES DANS L’HÔTEL THE PADDLING BEAR avec vue sur le territoire des otaries de Steller

  • 4 suites disponibles. Superficie de chaque suite : 65 m² + terrasse de 17 m²

MAISONS DANS LE NATIVE VILLAGE avec vue sur les territoires des ours, des loups et daims

  • 10 maisons disponibles. Superficie de chaque maison : 101 m² + terrasse de 21 m²

FULL MOON LODGES avec vue directe sur le territoire des loups et des ours

  • 10 lodges disponibles. Superficie de chaque lodge : 126 m² 

Infos et réservations sur : www.pairidaiza.eu  

© 2019 PA

Ouverture de La Dernière Frontière, le nouveau monde de Pairi Daiza
© Pairi Daiza© Pairi Daiza© Pairi Daiza

© Pairi Daiza

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :