Le parc d'attractions lorrain peaufine l’immersion de ses visiteurs

© Walygator

© Walygator

Selon le groupe de loisirs espagnol Aspro Ocio, propriétaire de Walygator, le parc d'attractions lorrain a augmenté sa fréquentation de 20% depuis 2016. 280 000 visiteurs ont franchi les portes de Walygator en 2018.

Cette années pour ses 30 ans, Walygator peaufine l’immersion de ses visiteurs avec un nouvel espace thématique sur le Far West. Une valeur sûre qui fonctionne toujours auprès des visiteurs.

« Nous avons fait tomber l’un des derniers vestiges de l’univers des Schtroumpfs cet hiver », a déclaré à la presse locale Materne Heiligenstein, le directeur du parc de Maizières-lès-Metz. 

L’arrivée de ce nouvel univers symbolise l’orientation choisie par les propriétaires du parc. La thématique, une histoire à raconter, c'est ce qui faisait défaut à Walygator.

Les événements ponctuels, devenus populaires, dynamiseront encore cette nouvelle saison. Comme une chasse aux trésors pour les enfants, une semaine estivale avec plage de sable, nocturne et feux d’artifices ou encore Halloween

Dans ses cartons Walygator a un autre projet. C’est d’inaugurer pour 2020 un parc d’attractions intérieur destiné aux enfants comme à leurs parents, sur le thème du Pays imaginaire de Peter Pan. Les travaux pourraient débuter l’hiver prochain.

Le parc a aussi dans l'idée de construire des ombrières avec panneaux photovoltaïques au-dessus de ses places de parking, afin d’éviter la chaleur dans les voitures comme la pluie pour les visiteurs.

Walygator semble enfin sortir de sa léthargie notoire, pour le plus grand plaisir de ses fans. Des projets que nous ne manquerons pas de suivre sur StarParc.be.

© 2019 LK

© Walygator
© Walygator
© Walygator

© Walygator

© Walygator
© Walygator
© Walygator
© Walygator
© Walygator

© Walygator

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :