Les conseillers communaux se sont prononcés ce mardi soir sur le projet du nouvel accès routier 

© Pairi Daiza

© Pairi Daiza

Les comités de riverains qui se sont constitués ont décidé de mener une action avant le conseil communal de ce mardi soir. Ceux-ci ont voulu faire passer un message : ils espèrent que l'avis du conseil communal sur la N56B reflètera toutes les sensibilités de ce dossier qui suscite le débat, nous rapporte la presse locale.

Le projet de nouvel accès routier au célèbre parc animalier belge Pairi Daiza était à l'agenda du conseil communal. La commune de Brugelette doit rendre officiellement son avis au fonctionnaire délégué de la Région wallonne sur les phases 1 et 2 qui concernent l'entité.

L'opposition a sollicité le report du point. Elle estime ne pas avoir eu les éléments nécessaires pour pouvoir se positionner sur la question. Une demande refusée par la majorité.

Entre opposition et majorité, les esprits se sont parfois échauffés. Les uns regrettant ce qu'ils qualifient de manque d'écoute de la part des autres.

La route telle que pensée actuellement pourrait reporter le trafic routier sur les villages d'Attre et Mevergnies. L'opposition regrette un manque de considération vis à vis de la mobilité douce. Elle souhaite qu'une étude globale de mobilité et d'incidence soit réalisée. 

Le projet a finalement été adopté majorité contre opposition. Dans son avis, la commune a également inscrit la demande d'une étude globale de mobilité.

© 2019 NT

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :