Le groupe chinois Fantawild s’engage à investir 27 millions d’euros

Rebondissement dans le projet Heroic Land à Calais

Le groupe chinois de loisirs Fantawild s’est officiellement engagé à verser 27 millions d’euros et à amener quatre attractions dans le parc Heroic Land qui pourrait voir le jour au Virval (Calais), nous rapporte La Voix du Nord. Les promoteurs doivent maintenant trouver d’autres investisseurs pour concrétiser le projet.

C'est ce qui ressort de la visite de Natacha Bouchart, la maire de Calais, la semaine dernière en Chine à Shenzen où elle a rencontré Mike Liu, le président du groupe Fantawild.

Le géant chinois est propriétaire de 25 parcs d’attractions en Chine et numéro cinq mondial du secteur.

Hors l'intervention de Fantawild, il reste tout de même 12 millions de fonds privés à trouver pour permettre d'obtenir l'engagement d'un prêt de... 150 millions nécessaires pour faire naître le parc.

La maire de Calais évoque pour cela un intérêt du groupe de travaux publics NGE pour faire grimper la part privée de l'investissement. Elle souhaite aussi une aide publique, comme l'obtention de fond européen (Energylandia bonjour...), ou encore de l'Etat français, comme ça été le cas pour Nausicaa.

Un énième épisode dans une série qui n'en fini plus, alors que un million d’euros d’argent public ont déjà été engloutis dans ce projet à l'avenir incertain. Bref, on est pas encore au bout du tunnel...

© 2019 LVN 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :