Bellewaerde annule sa demande de permis pour la construction d'un nouveau grand huit

© Bellewaerde

© Bellewaerde

C'est les fans de grands huit qui vont déchanter. Le parc d'attractions et animalier belge Bellewaerde retire sa demande de permis de construire pour son nouveau grand huit après discussion sur le nombre d'arbres à disparaître

Le parc d'Ypres voulait initialement construire un nouveau grand huit en 2020 dans la partie boisée de la zone thématique canadienne et avait introduit une demande de permis environnemental . Toutefois, une discussion s'est engagée avec l'Agence pour la nature et les forêts sur le nombre d'arbres qui devaient disparaître. Bellewaerde a finalement préféré retiré sa demande, nous rapporte le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

Lors de la construction d'un grand huit dans une zone boisée, il est d'usage de demander conseil à l'Agence pour la Nature et les Forêts (ANF). Il n'était pas clair si les arbres à abattre devaient être compensés. Une fois la discussion avec agence clarifiée, Bellewaerde pourra soumettre une nouvelle demande.

Cependant, l'ANF n'a pas refusé la demande de permis et la décision de retrait de celui-ci provient de Bellewaerde. Le projet est remis provisoirement dans les cartons et pourrait très bien être adapté à l'avenir. 

La demande de permis pour le réaménagement du parking A reste quant à lui d'actualité.

© 2019 HLN

 

© Bellewaerde

© Bellewaerde

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :