Le projet de téléphérique d'Europa-Park inquiète les défenseurs de l'environnement

© Europa-Park

© Europa-Park

Les zones naturelles du Grand Ried, le long du Rhin, compliquent le projet de téléphérique d'Europa-Park. Le parc d’attractions allemand a suspendu son projet pour cinq ans, le temps d’un moratoire, nous rapporte 20 minutes.

Europa-Park veut installer une liaison téléphérique pour améliorer sa desserte avec, ainsi que la réalisation d’offres d’hébergement du côté français. La proximité immédiate d’un téléphérique avec des secteurs naturels protégés a interrogé les associations.

Des deux côtés du Rhin, il y a des espaces classés en réserve naturelle (l'Ile de Rhinau et Taubergiessen), au classement international Ramsar pour les zones humides ou européen Natura 2000 pour la préservation des espèces animales et végétales. Et des protections légales supplémentaires, pour lesquelles une grande partie est concernée.

L’hypothèse de voir un fil tendu sur des milliers de mètres pour un téléphérique inquiète. Les associations de défense de l'environnement devraient rencontrer prochainement les dirigeants d’Europa-Park, afin d'obtenir plus d'informations sur le projet et son impact environnemental.  

© 2019 20M

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :