Modifications urbanistiques et demande de permis introduit pour le nouveau parc aquatique Plopsaqua Hannut-Landen

© Plopsa

© Plopsa

Une nouvelle étape importante est sur le point d’être franchie dans le dossier du nouveau complexe aquatique belge Plopsaqua Hannut-Landen

La demande de permis a été introduite à l’Urbanisme, auprès du fonctionnaire-délégué de la Région, par la commune de Hannut, nous rapporte le quotidien La Meuse. Un retour est attendu pour le début du mois de décembre. Les travaux pourraient débuter au printemps 2019.

Si les trois grands toboggans, la piscine à vagues et la rivière sauvage, comme principales attractions sont toujours d'actualités, certaines modifications ont été apportées sur l'aspect extérieur du parc. La Région wallonne souhaitait qu’il soit mieux intégré au paysage.

Plopsa a opté, pour le bâtiment, pour un bardage en bois ou imitation bois et pour la tour d’accès de 22 mètres de haut des grands toboggans, pour une construction architecturale qui rappelle les silos à grains de Hesbaye. 

© 2018 LM

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :