L’enquête publique est défavorable à Breizh Land Parc

© Breizh Land Parc

© Breizh Land Parc

Une enquête publique s’est déroulée du 13 août 2018 au 13 septembre 2018 sur un second projet de parc d’attractions déposé par la société Breizh Land Park à Surzur en Bretagne. La commissaire en charge de l’enquête publique concernant le projet vient de rendre son rapport, nous rapporte Ouest-France.

Ses conclusions sont défavorables à l’implantation du parc d’attractions Breizh Land Parc sur le site prévu car non conforme avec la loi littoral. Elle rejoint donc dans ses conclusions la décision de décembre 2017 du tribunal administratif de Rennes même si les deux projets sont différents. 

Selon le Collectif zone de loisirs de Surzur, les constructions au sud-est du projet (un bâtiment technique et deux salles de visionnages de 80m²) sont incompatibles avec la zone humide, malgré la modification de ses contours par le porteur de projet, car non conforme avec le Plan local d'urbanisme et le statut de zone humide. Le projet n’est toujours pas en continuité des habitations existantes et donc, non compatible avec la loi littoral.

Le Collectif demande une concertation avec Vannes Agglo et les élus de Surzur, de ne pas s’entêter sur un projet non compatible avec la loi littoral sur le site choisi et de trouver une autre destination. 

© 2018 WW / OF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :