Le lion de Bellewaerde est mort, adieu émotionnel chez les soigneurs 

© Bellewaerde

© Bellewaerde

Bellewaerde regrette la perte du lion Figaro, l'unique mâle chez les lions du parc. Hier, les soigneurs ont dû dire adieu à l'animal. Figaro avait 14.5 ans. 

Figaro est un lion né le 5 avril 2004 à Olmense Zoo en Belgique. Il est arrivé au sein du parc d'attractions et animalier belge Bellewaerde en 2007. Comme unique mâle du troupeau, il était facilement reconnaissable à sa crinière. Aujourd'hui, il reste encore 3 lionnes dans le parc.

Cet été, le lion Figaro s'est blessé la patte arrière. Lors d'une radiographie, une fracture complexe a été constatée. En collaboration avec la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Gand, il a été décidé d’opérer Figaro. L’opération s’est très bien passée et Figaro est resté 8 semaines dans son enclos intérieur. 

Figaro, d'un fort tempérament,  n'a pas laissé suffisamment de temps à la fracture de guérir. Par conséquent, la blessure s'est infectée, Figaro manquait d'appétit et souffrait d'une léthargie générale.

Les spécialistes de l'Université de Gand se sont rendus sur place pour des recherches supplémentaires, mais ils n'ont malheureusement pas trouvé la cause de l'affaiblissement continu de Figaro. De plus, comme Figaro ne mangeait plus, les soigneurs n'arrivaient pas à lui donner ses médicaments.

Malgré sa longue expérience avec les carnivores, comme les lions, tigres et léopards de l'Amour, l'équipe de soigneurs n'a pas réussi à rétablir le lion. Bellewaerde a donc dû prendre la triste, mais unique décision bonne de laisser le lion s'endormir éternellement. Un moment très émotionnel pour les soigneurs et le vétérinaire, qui ont donné toute leur attention et les meilleurs soins au lion ces dernières semaines. 

"Finalement, Figaro était trop affaibli, et nous avons du décider d'abréger ses souffrances. Le laisser partir était la seule option qui nous restait," selon Melissa Nollet, vétérinaire à Bellewaerde.

Figaro était un animal très aimé et une icône pour le parc. Son décès est un coup dur pour les employés, mais surtout pour les soigneurs du parc. 

L’animal sera transporté à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Gand pour des recherches scientifiques.

© 2018 BWD

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :