L'activité de la Compagnie des Alpes progresse grâce à une fréquentation en hausse

© CDA

© CDA

L'activité de la Compagnie des Alpes (Walibi, Parc Astérix, Futurosope, ...) a progressé de 2,5% au troisième trimestre de son exercice décalé, portée par une hausse de la fréquentation dans ses domaines skiables comme dans ses parcs d'attractions, dont bénéficie aussi le chiffre d'affaires sur neuf mois.

Pour la période comprise entre avril et juin, le chiffre d'affaires s'affiche à 156,5 millions d'euros, et il atteint 629 millions en cumulé pour les neuf premiers mois de l'exercice (octobre-juin), soit une progression de 3% sur un an, selon un communiqué publié jeudi.

Dans ses domaines skiables, le groupe - à la tête de 11 stations dont Tignes, Val d'Isère, Les Deux Alpes ou encore Les Arcs - a réalisé une saison "positive malgré des conditions climatiques parfois difficiles".

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, soit plus de 98% de la saison, l'activité totalise 422,5 millions d'euros, en hausse de 2,8%. Les seules remontées mécaniques progressent de 2%, grâce à une hausse de la fréquentation et la progression du prix moyen par "journée-skieur".

"Ces performances ont été réalisées malgré des conditions météorologiques parfois extrêmes (tempêtes, froid, vents violents, fortes précipitations, pluie) qui ont pesé sur l'activité opérationnelle des sites, entraînant de nombreux jours de fermeture complète ou partielle des pistes et des remontées mécaniques", souligne la Compagnie des Alpes.

Du côté des Destinations de loisirs (Parc Astérix, Grévin, Walibi ou Futuroscope), le groupe annonce une progression du chiffre d'affaires trimestriel de 2,9% à 104,8 millions d'euros, "en dépit d'une base de comparaison élevée puisque cette activité avait crû de 16,2% au troisième trimestre de l'exercice précédent".

Sur les neuf premiers mois de l'année, les Destinations de loisirs totalisent 5,1% de hausse, à 198,6 millions d'euros, portées à la fois par une hausse de la fréquentation (+2,1%) et de la dépense par visiteur (+3%).

"L'activité a également bénéficié des investissements réalisés par le groupe, pour renforcer l'attractivité et la capacité des parcs via de nouveaux équipements, ou pour accroître la capacité d'hébergement" comme au Parc Astérix, qui a connu sur la période "une progression à deux chiffres de son activité, de même que les parcs Walibi Belgium et Walibi Rhône-Alpes", est-il précisé.

© 2018 CDA

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :