Attractiepark Rotterdam prend l'eau, deux attractions majeures annulées !

© Attractiepark Rotterdam

© Attractiepark Rotterdam

C’est très une grosse déception pour les amateurs néerlandais de parc d’attractions. Porté par l'homme d'affaire néerlandais Hennie Van der Most, le projet de parc de loisirs urbain, Attractiepark Rotterdam prévu cette année, doit sensiblement revoir ses ambitions.

Deux attractions majeures du projet sont annulées et pas des moindres, puisqu’il s’agit de l’authentique Shuttle Loop Schwarzkopf d’époque et de l’attraction pendulaire Giant Evolution « Imperator ». Un colosse de 300 tonnes de chez Nauta Bussink

En cause, des exigences de sécurité accrues, demandant un investissement supplémentaire qui pourrait s'élever à plus d’un million d’euros. Un investissement important que Hennie van der Most ne veut plus faire, d'autant plus que le parc se porte plutôt mal financièrement. L'Ufo, le restaurant panoramique du site, n'accueille que 30 ou 40 personnes par jour sur les 100 souhaitées.

Hennie van der Most espère vendre ces attractions à l'étranger et les remplacer par un théâtre de 700 places, qui devrait ouvrir d'ici 2020.

Attractiepark Rotterdam est composé principalement d’attractions d’occasions réhabilitées, Hennie van der Most espère également pouvoir installer et ouvrir la Grande Roue, rachetée à Walibi Belgium il y a deux ans, plus tard cette année.

Un changement de programme en forme de véritable naufrage. L’authentique Shuttle Loop Schwarzkopf était particulièrement attendu. 

Initialement installé dans le parc d’attractions japonais Toshimaen qui a fermé ses portes en 2008, le grand huit catapulté a été construit en 1980 par l’ingénieur allemand Anton Schwarzkopf. Attraction extrêmement rare, puisqu’il n’en reste plus que 5 exemplaires au monde. Cet exemplaire aurait été le deuxième en Europe, après Psyké Underground à Walibi Belgium.

Le Shuttle Loop consiste en un parcours aller-retour de 263 mètres ponctué d’un looping. La puissante catapulte à câble de type Flywheel qui équipe l’attraction, propulse le train à la vitesse non négligeable de 91 km/h.

Hennie Van der Most est particulièrement connu pour être l'instigateur de l'étonnant parc allemand Wunderland Kalkar, situé sur le site d'une centrale nucléaire jamais exploitée.

© 2018 Laurent Kot

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :