Histoire d'une légende : Le Secret de la Licorne à Walibi

© WB

© WB

Probablement un des plus gros succès de l’illustre dessinateur belge Hergé, Le Secret de La Licorne est le onzième album de bande dessinée des Aventures de Tintin, prépublié en noir et blanc en 1942 et 1943 dans les pages du journal Le Soir, pour finalement être publié en album en couleurs en 1943.

Directement inspiré de l’album et sa suite Le Trésor de Rackham le Rouge, Le Secret de La Licorne c’est aussi une des attractions les plus mythique du célèbre parc d’attractions wavrien Walibi de 1980 à 1995.

Fondé par l’homme d’affaires anversois Eddy Meeùs, Walibi ouvre ses portes au public le 26 juillet 1975. Eddy Meeùs y réalise avec un forain une attraction phare : Le Temple du Soleil, une barque scénique dans laquelle les passagers découvrent à bord de pirogues différentes scènes avec les personnages et animaux de l'album homonyme des aventures de Tintin, le tout en accord avec Hergé. La collaboration entre Hergé et Meeùs était née, avec déjà d’autres idées en tête.

Au cours de l'hiver 1979-1980, Meeùs décide de se séparer de l'attraction Le Temple du Soleil dont la capacité horaire est inférieure à ce qu'il avait espéré. À la suite du refus du constructeur de réaliser les transformations à ses frais pour améliorer la capacité, Le Temple du Soleil est finalement démantelé en 1980.

Mais Eddy Meeùs a un projet de plus grande envergure. En 1978, Bob de Moor, dessinateur et bras droit d’Hergé et Guy Dessicy, coloriste publicitaire, visitent Walt Disney World avec un certain intérêt pour l’attraction Pirates of the Caribbean. Ceux-ci avaient reçu comme mission de Meeùs de transposer la scène de bataille navale de la bande dessinée Le Secret de La Licorne dans une future attraction à construire à Walibi. Ils en reviennent très documentés mais malgré toutes ces informations, ils ne trouvent pas d'entreprises en Europe capables de réaliser les personnages d'Hergé en trois dimensions.

Conçu par Walibi et les Studios Hergé, l’attraction Le Secret de La Licorne voit enfin le jour en 1980. Le parcours scénique en barque propose aux visiteurs un voyage aventureux dans un fort au milieu des corsaires. La princesse Paola inaugure la nouvelle attraction. 

© WB

© WB

Le Secret de La Licorne prend place dans un bâtiment dans lequel est construit un canal, emprunté par des embarcations de cinq rangées de trois places. Le visiteur peut y découvrir l'histoire du XVIIe siècle du Chevalier de Hadoque et de Rackham le Rouge, dont la voix est interprétée par Bob de Moor, grâce à quatre-vingt-cinq animatroniques, cinq navires dont La Licorne et de nombreux décors inspirés par des deux albums. Le public peut y voir Tintin, Milou, le Capitaine Haddock, le professeur Tournesol et les Dupond et Dupont.

Ayant embarqués devant un grand panneau reproduisant la couverture de l'album, les passagers cheminent à travers différentes scènes contant l'épopée entourant le trésor.  La scène du combat naval est impressionnante pour l'époque.

La nouveauté est un grand succès populaire et avec une capacité horaire à 1 000 personnes, l'idée de Meeùs s’avère payante. La saison 1980 se clôture avec un nouveau record en termes de fréquentation, il dépasse la barre symbolique du million de visiteurs avec un total de 1 150 000 entrées.

À la suite de la réalisation du Secret de La Licorne, les années 1980 sont marquées par des ajouts qualitatifs de l'univers de Tintin dans tout le parc. 

En fin de saison 1995, Le Secret de la Licorne est fermé. L'attraction est désormais jugée trop « vieillotte » par la direction selon la version officielle. Le bâtiment est alors laissé en l'état. En 1997, le parc tente de renouveler le « contrat Tintin » avec Moulinsart, la société qui gère l'œuvre d'Hergé, mais c'est un échec et l'ensemble des références aux aventures de Tintin disparaissent totalement des allées et des attractions.

En 1997, Eddy Meeùs négocie la vente du Groupe Walibi avec l'entreprise américaine Premier Parks. L'acquisition du Groupe est clôturée le 24 mars 1998. En 2000, la société est rebaptisée Six Flags. Walibi Wavre devient Six Flags Belgium.

Accessible uniquement à Halloween, Le Secret de La Licorne est remodelé pour octobre 2001 en maison hantée pour cet événement saisonnier. Les promeneurs empruntent à pied le canal vidé de son eau au milieu des décors maquillés sur le thème horrifique et de plusieurs animatroniques transformés en personnages monstrueux.

Pour la saison 2003, Six Flags Belgium relance ses investissements et inaugure une nouvelle attraction dans l'enceinte du bâtiment abritant Le Secret de la Licorne : Challenge of Tutankhamon, un parcours scénique interactif, le premier d’Europe, conçu par la société américaine Sally Corporation. L'attraction représente un investissement de six millions d'euros et dissimule même un clin d’œil très discret au Secret de la Licorne...

© 2018 Laurent kot

Walibi Belgium (Belgique)Walibi Belgium (Belgique)Walibi Belgium (Belgique)
Walibi Belgium (Belgique)Walibi Belgium (Belgique)Walibi Belgium (Belgique)
Walibi Belgium (Belgique)Walibi Belgium (Belgique)Walibi Belgium (Belgique)
© WW© WW

© WW

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :