Les mesures sanitaires bousculent les plans du nouveau parc aquatique

© Plopsa

© Plopsa

Prévue ce 5 décembre, l'inauguration du nouveau vaste complexe aquatique Plopsaqua Hannut-Landen est reportée à une date indéterminée. C'est une des conséquences des mesures décidées par le comité de concertation qui ont établi un reconfinement en Belgique.

Le projet de complexe aquatique initié par les communes de Hannut-Landen s'est concrétisé en 2018, au terme d'un appel d’offres; Après le retrait de Belpark (Walibi), il ne restait plus que deux sociétés en lice, Plopsa et le groupe Sportoase déjà détenteur de plusieurs centres aquatiques en Belgique. C’est finalement le groupe Plopsa qui a remporté le marché.

Le coût de l’investissement de ce méga projet est estimé à 22,5 millions d’euros, le plus important de Belgique dans sa catégorie, dont deux fois 480 000 euros investis par les deux communes pendant 25 ans.

Le complexe comprendra aussi bien des piscines didactiques destinées à terme à remplacer les piscines publiques des deux communes, qu’un parc aquatique. Un complexe de 4 800 m² et près de 400 000 visiteurs par an sont attendus.

C’est un des plus grands centres aquatiques belges respectueux de l’environnement qui verra le jour sur un terrain limitrophe entre Hannut et LandenPlopsaqua Hannut-Landen sera implanté sur un terrain situé tout près de la E40, à Avernas, le long de la rue de Landen (N80) qui relie les deux communes.

Pour ce qui est de la partie récréative, outre un bassin extérieur, il y aura des toboggans, un bassin à vagues, des bains à bulles, un bassin pour les bambins et un autre pour les enfants, une rivière sauvage et une lazy river ainsi qu’un village et une plaine de jeux aquatique.

Mais aussi un Sky Drop haut de 19 mètres (toboggan à trappe), et une thématisation poussée avec Bumba et Maya comme personnages centraux. La température de l’eau variera selon l’endroit et selon les bassins de 26° à … 34° ! 

Plopsa est réputée pour sa thématisation poussée. Trois personnages animeront le parc. Ainsi, le complexe aquatique sera doté d'une zone totalement aménagée autour du personnage de Bumba et de son monde du cirque. Le second personnage, Maya l'Abeille, aura sa propre zone dans laquelle la nature dans toute sa magnificence occupera une place centrale. En ce qui concerne l'identité du troisième personnage, la surprise reste au rendez-vous.

Mais au-delà de l’aspect ludique, c’est aussi pour les deux communes un projet pour disposer d’un bassin de natation à 8 couloirs (25m x 16m) et d’un bassin d’apprentissage à 4 couloirs (16m x 12m) de qualité pour les plus petits. 

Ce nouveau parc sera accessible à la fois à pied, à vélo, en bus, en voiture (393 places) et en autocar (12 places) pour une capacité journalière de 3.600 personnes. Notons également que le complexe tout entier sera prévu pour les personnes présentant un handicap.

Ce sont au total une trentaine d'emplois qui sont créés, dont 13 maîtres-nageurs. Le personnel des piscines communales de Hannut et Landen est repris sans condition de bilinguisme. Par contre le nouveau personnel qui est engagé doit obligatoirement parler les deux langues nationales. Un partenariat avec le Forem (équivalent du Pôle Emploi en France) pour l'apprentissage des langues est d'application.

© 2018 - 2020 WW

L'ouverture de Plopsaqua Hannut-Landen tombe à l'eau
L'ouverture de Plopsaqua Hannut-Landen tombe à l'eau
L'ouverture de Plopsaqua Hannut-Landen tombe à l'eau
© Plopsa

© Plopsa

L'ouverture de Plopsaqua Hannut-Landen tombe à l'eau

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :