Le Futuroscope envisage de construire un deuxième parc sur son site

© Futuroscope

© Futuroscope

Le Futuroscope envisage dans les dix ou quinze ans de créer un deuxième parc dédié à l’e-sport ou aux activités aquatiques, il pourrait être construit sur un terrain de 35ha faisant office de parking actuellement, pour encourager les visiteurs à allonger leur séjour, selon la presse locale.

C’est déjà là que le conseil départemental de la Vienne souhaite en effet construire une salle de 6.000 places dédiée au sport et au spectacle, à proximité immédiate de l’enceinte du parc. La Compagnie des Alpes, premier actionnaire du Futuroscope, participerait d’ailleurs à son financement pour pouvoir disposer de l’équipement une cinquantaine de jours par an.

C’est donc également là qu’un deuxième parc pourrait voir le jour, sur le parking actuellement réservé aux autocars. Il serait cependant beaucoup plus petit que le parc principal (2 millions de visiteurs annuel), avec une capacité de 400 à 500.000 visiteurs par an.

L’idée d’un parc Futuraqua déjà avancée il y a dix ans, revient parmi les pistes explorées. Un projet qui permettrait au Futuroscope de cibler les familles avec des enfants.

Une réflexion est également engagée autour de l’e-sport, le sport électronique, qui désigne les compétitions de jeux vidéo en réseau, afin de séduire un autre public composé de jeunes adultes. Sans d’ailleurs remettre en cause le projet de pavillon dédié à l’e-sport à côté de la future Arena.

L’ambition est d’encourager les visiteurs à allonger leur séjour dans la Vienne et multiplier les nuitées dans les hôtels de la zone.

© 2018 WW / LNR

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :