Le maire de Flins-sur-Seine, un forain et un contrôleur renvoyés au tribunal

Le juge d'instruction a rendu ses conclusions dans l'affaire du décès de la jeune Maëva, victime d'un accident de manège à Flins en 2014, nous rapporte la presse locale.

Un forain, un contrôleur technique et le maire de Flins-sur-Seine sont renvoyés devant le tribunal correctionnel de Versailles après l’accident de manège qui a coûté la vie à Maëva, 13 ans. Ils sont poursuivis pour « homicide involontaire » et « blessures involontaires causant une incapacité de moins de trois mois ».

Le 7 septembre 2014, deux adolescentes avaient été éjectées à pleine vitesse d’un manège de type Music Express (chenille) installée dans le parc du château de Flins-sur-Seine, à l’occasion de la fête foraine annuelle. Maëva avait heurté l’attraction, avant de se retrouver coincée en dessous. Touchée au thorax et à la tête, elle est décédée quelques heures plus tard. La seconde jeune fille a été blessée au bras.

L’enquête a démontré que le contrôle technique du manège, dont la mise en service remonte à 1965, était périmé depuis plusieurs jours. Les barres de sécurité, censées retenir les utilisateurs en cas de projection, présentaient par ailleurs des défaillances. L’attraction, lors de son fonctionnement, n’était pas suffisament surveillée ont estimé aussi les experts.

La justice reproche à l’auteur du contrôle technique de n’avoir pas signalé des anomalies sur l’engin, lors de sa dernière intervention en août 2013.

Le maire, devra s’expliquer à la barre pour ne pas avoir demandé au forain, propriétaire de l’attraction, de lui présenter certains documents obligatoires. 

L’audience ne se tiendra pas avant au moins plusieurs mois, selon une source proche du dossier, qui précise que l’un des prévenus, sans préciser lequel, a d’ores et déjà fait appel de son renvoi en correctionnelle.

© 2018 WW / AF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :