L'enquête publique sur le projet d'extension du parc animalier Pairi Daiza prolongée

Ce mercredi matin, les habitants de Cambron-Casteau ont reçu un courrier de la commune, leur signalant la prolongation de l'enquête publique concernant l'extension du parc animalier Pairi Daiza, nous rapporte la RTBF.

Initialement prévue jusqu'au 2 janvier, celle-ci n'aurait pas fait l'objet d'une publicité suffisante, n'étant pas affichée aux valves communales, ni accessible sur le site internet de la commune. Les riverains ont désormais jusqu'au 17 janvier pour envoyer leurs doléances aux autorités. 

Le parc Pairi Daiza souhaite s'agrandir, en créant une toute nouvelle zone, intitulée Wilderness. Les visiteurs devraient y trouver des paysages et des animaux propres à ceux que l'on trouve au Canada ou en Alaska. Sont par exemple prévus une rivière sauvage, une forêt boréale avec passerelle, un estuaire, et du logement. L'idée est d'offrir une expérience "en immersion", soit à l'hôtel ou dans des "lodges", des maisonnettes individuelles.

Suite à des plaintes de riverains, une pétition et une première enquête publique, le parc a déjà revu à la baisse ses ambitions. Deux volières, une grande pour les oiseaux, une plus petite pour les pumas, ont été supprimées des plans. Un talus de 8 mètres de haut a été ramené à 3 mètres.

Le nouveau jardin Wilderness doit être aménagé sur un site servant actuellement d'espace de stockage, à l'extrémité du parc, du côté du village de Cambron-Casteau.

© 2017 RTBF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :