Plopsaland prépare un événement hommage à Meli Park

Plopsaland De Panne (Belgique)

Une initiative qui ravira les plus nostalgiques d’entre nous, d’un temps que les moins de presque 20 ans ne peuvent pas connaître. Le parc d’attractions belge Plopsaland De Panne prépare une belle surprise les 1, 2, 8 & 9 septembre 2018, avec un événement spécial « Meli Park Revival ».

Dix-huit ans plus tard, Plopsaland redevient Meli Park... le temps de deux week-ends. "En septembre, non seulement les enfants retournent à l’école, mais à Plopsaland, ils reviennent au siècle dernier" expliquent les responsables. Les visiteurs ne vivront pas que des sensations fortes, mais goûteront aussi au doux parfum de la nostalgie...

Le parc évoque ainsi « une montagne russe bourdonnante de nostalgie qui emmène le visiteur dans le monde des abeilles, l'air joyeux d'Apirama, De Parrot Show et du Splash ...».

« Après 18 ans, nous pensons qu’il est temps de ramener un peu de nostalgie dans le parc. Nous allons recréer l’atmosphère de Meli avec sa musique reconnaissable et des décorations authentiques comme les abeilles de l’attraction très populaire qu’était Apirama », explique Steve Van den Kerkhof, CEO du groupe Plopsa.

Pour les nostalgiques, la mascotte et le spectacle de perroquets seront de retour durant ces week-ends festifs. Des photos seront exposées afin de rappeler aux visiteurs ce qu’était Meli Park.

Meli Park a fermé le 3 octobre 1999, pour devenir Plopsaland De Panne, après le rachat du site à la famille Florizoon, propriétaire historique, par le groupe belge de divertissements et média Studio 100.

Tout commence en 1925 où Alberic-Joseph Florizoone fonde une petite exploitation de miel nommée « Miel Veurne-Ambacht » et située sur la côte belge, à Adinkerque. 

Au printemps 1934, débutent les travaux pour construire également sur le site un grand immeuble de réception blanc, dans le style Le Corbusier. Ce bâtiment désigné sous le nom « Palais des abeilles » comprend une salle de conférence et d'exposition où Alberic-Joseph Florizoone tient des colloques, une cafétéria ainsi qu’une salle de conditionnement qui offre aux visiteurs la possibilité d'admirer la mise en pot du miel de l'entreprise rebaptisée Meli. Le nom de l’exploitation « Meli » est une anagramme du mot « miel ». À l’extérieur se trouve des terrasses autour d’un étang et un jardin de récréation pour les enfants.

Un labyrinthe ouvert en 1938 et un minizoo sont les premiers ajouts autour de l'immeuble. Le minizoo reçoit en 1949 un ours brun, Teddy, une salle de cinéma ouvre au public en 1950 et un minigolf est inauguré l'année suivante.

C'est en 1952 que l’exploitation devient officiellement Meli Park et se dote de trois salles des fêtes, de jardins à la française et d'un parc ornithologique avec flamants roses, pélicans et perroquets. Le Pays des Contes de Fées est inauguré en 1954 et devient un des emblèmes les plus importants du parc. Albert Florizoone, le cousin d'Alberic-Joseph, inaugure le parc Bellewaerde à Ypres en 1954 sur le même principe.

Les fontaines dansantes et musicales sont installées en 1957 dans le parc après avoir amusé le peuple berlinois.

La décennie 1970 métamorphose les vingt hectares du site en véritable parc d'attractions. Un monorail est inauguré en 1973. Les montagnes russes du scarabée déchaîné constituent l'un des symboles du parc. Toujours en fonction à Plopsaland sous le nom de Viktor's Race, elles sont considérées comme le plus ancien circuit de montagnes russes encore en activité en Belgique. 

En 1979 un incendie détruit le restaurant et le bâtiment principal une semaine avant l'ouverture de l'Apirama le 16 mai. Cette attraction de type parcours scénique devient rapidement la plus célèbre de Meli Park. La mascotte du parc, l'abeille Meli, est créée la même année. 

À la fin des années 80, le parc reçoit annuellement 700 000 visiteurs et emploie plus de trois cents collaborateurs. Ouvert le 13 mai 1989, le Splash est alors l'attraction de type bûches la plus haute et la plus rapide d'Europe. 

La tempête Daria provoque de multiples dégâts à Meli le 25 janvier 1990. Meli Park enregistre à la fin de l'exercice 1991 une perte de 17,3 millions de francs belges et un chiffre d'affaires de 678 millions BEF. Le 12 avril 1992, Eurodisney ouvre ses portes et change la donne pour les parcs à thèmes en Europe de l'Ouest. Les résultats attendus cette année révèlent une perte de plus de 27 millions. Une diminution de la fréquentation de 4 % et de 12 % pour le chiffre d'affaires. Alberic Florizoone décède le 27 septembre 1992. 

Le domaine de loisirs fête ses 60 ans en 1995, le parc enregistre une perte de 16 millions de BEF la saison suivante. L'érosion de la fréquentation de saison en saison convainc la direction à le vendre à Studio 100. Le 4 octobre 1999, Plopsaland S.A. prend officiellement les rênes du parc.

L'IAAPA célèbre en novembre 1999 Alberic-Joseph Florizoone en le désignant comme personnalité et rejoint son « mur des célébrités » Hall of Fame, regroupant les grands précurseurs dans le domaine des parcs de loisirs comme Walt Disney.

Quelques attractions de l’époque comme le bateau pirate ou le Splash sont toujours présentes à Plopsaland.

© 2017 - 2018 Laurent Kot

Plopsaland De Panne (Belgique)
© Plopsaland

© Plopsaland

© DR

© DR

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :