Le projet de nouveau parc d’attractions en Bretagne sur la sellette

© Breizh Land Parc

© Breizh Land Parc

Le projet de parc d’attractions en projet depuis cinq ans à Surzur en Bretagne, ne verra finalement peut-être pas le jour, nous rapporte le Télégramme.

Ce 1er décembre, le tribunal administratif de Rennes a donné raison à un collectif d’opposants et à quatre requérants qui contestent le bien fondé du projet Breizh Land Parc, porté par les époux Nizan.

Le permis d’aménager délivré par la maire de Surzur a été annulé « pour méconnaissance de la loi littorale, conformément aux conclusions du rapporteur Public. Cette décision vient confirmer nos réserves quant à la légalité de ce projet ».

Selon le journal local, les porteurs de projets, qui auraient déjà investi environ 1,5 M euros, n’ont pas souhaité s’exprimer. La maire de Surzur n’a pas donné suite aux sollicitations de la presse. Ils ont deux mois pour faire appel.

Le projet Breizh Land Parc devait initialement voir le jour en 2016, sur un terrain de dix hectares à Surzur, dans le département du Morbihan.

© 2017 WW / LT

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :