Le site touristique d'Amnéville veut convaincre Legoland de s'installer pour ouvrir un parc d'attractions

© Legoland

© Legoland

Le site touristique et thermal d’Amnéville en Lorraine près de Metz souhaite créer 1 000 emplois sur dix ans en attirant des investisseurs privés du divertissement et de l’hôtellerie.

Le site qui accueille plus de 5 millions de visiteurs chaque année souhaite séduire le géant Legoland pour qu’il y ouvre un parc de loisirs, nous rapporte la presse locale.

Legoland se serrait montrés très intéressés, d’après les élus locaux, pour s’installer à Amnéville car il « y a un vrai potentiel » sur le site qui accueille également un zoo, une piste de ski indoor, un casino, des hôtels et restaurants ou encore des installations thermales. 

Le concept de parc Legoland n’est pas encore implanté en France alors qu’il accueille déjà des visiteurs, entre 2 et 1,3 millions par site aux Etats-Unis, en Allemagne, au Danemark, au Royaume-Uni, au Japon, à Dubaï et en Malaisie. Une ouverture en Corée du Sud est prévue en 2017 avant une autre à Shanghai en Chine en 2022. 

Depuis 2005, 70 % du groupe a été vendu à Blackstone Group qui détient Merlin Entertainments, le gestionnaire des parcs. Le groupe de jouets a conservé 30% de participations. 

Amnéville pourrait toutefois intéresser Lego avec son concept de Legoland Discovery Centre. Il s’agit d’une chaîne de parcs de loisirs familiaux en intérieur toujours gérée par Merlin Entertainments. Ces parcs ouverts toute l’année proposent des maquettes et des attractions inspirées par les jeux de construction Lego. Un concept adapté au climat de Lorraine, particulièrement capricieux. Il en existe 22 dans le monde et sont souvent rattachés à de gigantesques centres commerciaux. Aucun n’existe en France. 

Une initiative politique (une de plus) qui risque de ne pas plaire au parc d’attractions lorrain Walygator situé seulement à 7 km et qui n’a jamais vraiment décollé depuis sa création en 1989 avec un taux de fréquentation en deçà de ce qu’on pourrait espérer.

© 2017 WW / ACT
 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :