Dés la file d'attente, les visiteurs sont plongés dans le thème

© Walibi Belgium

© Walibi Belgium

Challenge of Tutankhamon de Walibi Belgium est un parcours scénique interactif de dernière génération sans rail (Trackless Ride System).
 
À l'origine prévue en 2002, l'attraction a été conçue et réalisée par l'entreprise spécialisée américaine Sally Corporation, avec la coopération des néerlandais de ETF Ride Systems pour le système de transport. L'investissement de six millions d'euros intervient après le rachat du parc par le groupe Six Flags en 2001.
 
Challenge of Tutankhamon, premier parcours scénique interactif d'Europe, a été construit dans le bâtiment de 1 597 m² qui abritait de 1980 à 1995 le parcours scénique Le Secret de la Licorne. Une pré-ouverture de l'attraction a eu lieu le 15 mai 2003, mais son ouverture officielle au public a eu lieu elle, le 23 mai. Dés la file d'attente, les visiteurs sont plongés dans le thème et l’histoire.

Accueillis par l'archéologue, le Dr. Xavier Gaudet qui leur présente ses dernières découvertes réalisées. Il pense avoir trouvé le trésor du tombeau de Toutânkhamon et souhaite le récupérer pour le mettre à l'abri des pilleurs de temples au musée des antiquités du Caire. Plus loin, ils font la rencontre du prophète Nazeer qui les met en garde sur la malédiction que Seth, dieu égyptien du chaos et du désordre, a jeté sur le tombeau.

La seule protection qu'il peut donner aux visiteurs est « l'Ankhinator », une arme laser en forme d'ânkh qui équipe les véhicules.

Sur le quai d'embarquement, les visiteurs prennent place par six (deux rangées de trois) dans les véhicules de récupération du trésor. Équipés des fameuses armes protectrices, ils doivent alors viser et tirer sur les 130 cibles interactives du parcours. Leur adresse leur permet ainsi d'obtenir des points qui s'affichent en direct sur des écrans embarqués. Certaine cibles, seulement connue des fans de l’attraction, peuvent multiplier le score.

Le voyage au coeur du tombeau égyptien est ponctué entre autres par la rencontre avec des scarabées volants, des momies et d'un chacal à trois têtes à travers 12 scènes.

La fin de l'aventure dépend du nombre de points récoltés par l'ensemble des visiteurs du véhicule. En effet, l'attraction propose 3 fins alternatives. Si le score n'est pas suffisant, le véhicule retourne en quai, vaincu par la malédiction. Si au contraire le score est suffisant, le véhicule avance vers une ultime confrontation avec Seth. Après quoi les visiteurs sont soit dirigés vers le quai de déchargement, soit récompensés en traversant la fameuse scène du trésor.

A l’origine, Disneyland et Six Flags (Redevenu Walibi depuis) était en compétition pour acquérir cette nouvelle attraction à la technologie innovatrice et premier dark ride réellement interactif d’Europe. Finalement Six Flags l'a emporté.

En clin d’œil, la première équipe d’opérateurs de l’attraction a dissimulé au niveau de la scène 2 et à l’abri des regards une figurine de Mickey dans le décor. Chaque début de saison, son emplacement est transmis aux jeunes recrues du parc et vérifient sa présence. Encore aujourd’hui, cette figurine est toujours en place.
 
Challenge of Tutankhamon renferme d’autres « secrets » et traditions. Mais que nous ne pouvons tous vous révéler. Notamment la scène qui laisse apparaître un squelette à la place de l'archéologue est un clin d'oeil à l'ancien parcours scénique Le Secret de La Licorne. A l'époque, pratiquement au même endroit, en début de parcours et juste après la station d'embarquement, se trouvait un crâne de pirate, utilisant le même effet spécial de miroir.

La tradition veut que chaque fin de saison l’équipe ayant travaillé sur l’attraction rédige une lettre sur ses sentiments et anecdotes vécues. Cette lettre est ensuite scellée et dissimulée avec toutes celles des saisons précédentes au niveau de la scène finale, dans le bureau du Dr. Xavier Gaudet.

Anecdote visible de tous, au niveau de la file d’attente sur le grand mur, parmi les hiéroglyphes, se trouve en haut à droite, en « style » égyptien, le logo de Six Flags. (Astuce: le logo se trouve un peu à gauche d'un pictogramme rouge d'emplacement d'extincteur, voir vidéo ci-dessous)
 
Intéressons-nous au côté Technique de ce dark ride surprenant
 
Chaque voiture est équipée de son propre jeu de batteries (rechargées la nuit dans une salle adjacente au parcours) permettant son autonomie complète. Elles sont guidées sur le parcours, sans rails, à l'aide d'un file-guide caché dans le sol, détecté par un capteur infra-rouge à l’avant du véhicule. 

Les 13 voitures sont donc filoguidées. (technologie utilisé depuis de nombreuses années dans l'industrie, notamment pour le transport automatiques des pièces d'une chaîne de montage à l'autre).

Cette particularité permet principalement d'avoir les fins alternatives. Une balise indique au véhicule de faire un choix, il fait la somme de tous les scores et décide de quel file-guide suivre pour aller vers la bonne scène. Ce type de système rend aussi chaque voiture plus indépendantes, permettant de légères accélérations/ralentissements en fonction des scènes et des rotations à 180° sans tenir compte des autres voitures. Ces informations sont transmise aux voitures via un lecteur de code barre sous le véhicule. Code barre dissimulé également au sol. 
 
Tout le long du parcours d’une distance de 215 mètres, pour la thématisation et la scénographie aux multiples décors, l'attraction est composée de 54 animatroniques.
 
Voici une liste non exhaustive des récompenses internationales remportés dans différente catégories par cet exellent dark ride :

  • Best Major Ride (Hm) IAAPA 2003
  • Outstanding Achievement Thea Award, TEA 2004
  • Best Dark Ride In Europe 2003  Looper Awards
  • Best Family Ride In Europe 2003  UETP Awards
  • Best Innovation 2003  Looper Awards
  • Best Dark Ride In Europe 2004  ThemeParkVision

© 2012 Wonder World   

© Jonathan Jacob / StarParc.be© Jonathan Jacob / StarParc.be© Jonathan Jacob / StarParc.be
© Jonathan Jacob / StarParc.be© Jonathan Jacob / StarParc.be© Jonathan Jacob / StarParc.be
© Jonathan Jacob / StarParc.be© Jonathan Jacob / StarParc.be© Jonathan Jacob / StarParc.be

© Jonathan Jacob / StarParc.be

 

Challenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'EuropeChallenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'EuropeChallenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'Europe
Challenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'EuropeChallenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'EuropeChallenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'Europe
Challenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'EuropeChallenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'EuropeChallenge of Tutankhamon, un des plus beau parcours scénique d'Europe
Eclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.beEclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.beEclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.be
Eclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.beEclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.beEclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.be
Eclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.beEclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.beEclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.be

Eclairage de service allumé © Jean-Luc Roch / StarParc.be

Salle de maintenance et de rechargement © Jonathan Jacob / StarParc.be

Salle de maintenance et de rechargement © Jonathan Jacob / StarParc.be

© Sally Corp. / Walibi
© Sally Corp. / Walibi© Sally Corp. / Walibi
© Sally Corp. / Walibi© Sally Corp. / Walibi

© Sally Corp. / Walibi

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :