La famille Ravenswood et Disneyland Paris ont l'immense plaisir de vous faire part de la réouverture du Manoir familial

© WW

© WW

Perché au sommet de la colline, le manoir domine Rivers of the Far West. Les anciens de Thunder Mesa racontent que l'imposant manoir fut construit par le patriarche de la ville, l'un des premiers colons à faire fortune à la grande époque de la Ruée vers l'Or.

Phantom Manor fait partie des attractions mythiques de Disneyland Paris, ouvert depuis le 12 avril 1992, en même temps que le parc. Le célèbre parcours scénique a fermé ses portes le 7 janvier 2018, en vue d’une profonde réhabilitation.

Dérivé de Haunted Mansion à Disneyland en Californie, l'attraction pour laquelle Walt Disney et son équipe d'Imagineers ont revisité l'ancien principe du train fantôme, Phantom Manor en est la version européenne, à la fois noire, humoristique, divertissante et particulièrement développée sur le plan esthétique.

Construit sur la rive Est des Rivers of America de Frontierland, le manoir d'aspect délabré, l’architecture évoque à la fois une demeure aux abords d'une petite ville du Far-West ou des maisons en bois de la fin du XIXe siècle à San Francisco. La forme de la bâtisse n’est pas sans rappeler non plus la maison du film Psychose d'Alfred Hitchcock

La végétation avec ses arbres aux branches tordues et les abords aux détails « sinistres » (poussière, toiles d'araignée, lampes à moitié visibles, murs et bois écaillés artificiellement), adhèrent au thème et participent à l'atmosphère du lieu.

Initialement, l’attraction animée par ses scènes à effets spéciaux et ses 92 audio-animatronics aurait dû s’appeler Ravenswood Manor, en référence à la légende qui a été spécialement imaginé pour elle. Mais un titre plus général, Phantom Manor, convenait mieux pour communiquer aux visiteurs la vraie nature du manoir.

La technologie utilisée pour le transport des visiteurs est l'Omnimover. Un système de déplacement capable de donner aux passagers une expérience de type cinématographique et forcer le point de vue des visiteurs, spécialement adapté à l'attraction.

Conçu par Walt Disney Imagineering et construit par l’entreprise néerlandaise spécialisée Vekoma, l'Omnimover de Phantom Manor consiste en une chaîne de 130 véhicules, appelés DoomBuggies, longeant un rail caché sous le sol. Chaque DoomBuggies est un fauteuil deux places en matériaux composites. Il peut tourner sur lui-même et donner aux visiteurs une vue centrée sur une scène en particulier sans avoir à tourner la tête. Un tapis roulant permet d'embarquer ou de débarquer du véhicule.

La légende imaginée par Disney pour Phantom Manor plonge le visiteur en 1860, à Thunder Mesa, petite ville prospère de l'Ouest américain :

M. Henry Ravenswood, un des pères fondateurs de Thunder Mesa, possédait une mine dans les montagnes de Big Thunder Mountain, véritable poumon économique de la ville qui était exploité par la Thunder Mesa Mining Company. 

Une mine « maudite », car d'après des rumeurs, un « Oiseau Tonnerre », esprit indien se terrant dans les profondeurs de la mine, veillait sur un trésor inestimable et sur le filon d'or de cette même mine. Quiconque tenterait de le lui dérober s'attirerait les foudres de sa colère sous forme d'un tremblement de terre.

M. Ravenswood, qui possédait une des plus grosses fortunes de tout l'Ouest, s'était fait construire un manoir victorien sur la colline de Boot Hill. Il avait une fille, fiancée à un homme qu'elle aimait passionnément, mais qui, disait-on, n'aurait pas voulu habiter plus tard dans ce manoir, ce qui rendit M. Ravenswood fou de rage.

La veille du mariage, un terrible tremblement de terre semblant provenir de la mine frappa Thunder Mesa. Henry Ravenswood ainsi que sa femme Martha y perdirent la vie : l' « Oiseau Tonnerre » avait été réveillé. La mine fut fermée le lendemain, le jour du mariage de la fille Ravenswood, jour où le futur marié manqua à l'appel.

Désespérée, la mariée s'enferma dans le manoir, et plus personne ne sortit, ni n'entra dans la bâtisse à compter de ce jour. La mariée, disait-on à Thunder Mesa, attendait toujours son amour, le recherchant dans le manoir. Et on la voyait parfois regarder d'un air las par une des fenêtres du premier étage. Les arbres du jardin commencèrent à mourir, comme torturés par des esprits malfaisants et bientôt on commença à appeler le manoir « Phantom Manor ».

Le dimanche 7 janvier 2018 marquait le dernier jour d'exploitation de Phantom Manor, l'attraction est restée ouverte jusque 21h00.

Pour marquer le coup, les visiteurs ont pu récupérer un badge collector pendant cette journée. Pour cela, et afin que ce badge soit exclusivement réservé aux plus grands fans, le mot de passe « NON OMNIS MORIAR »  devait être donné au Cast Member vous accueillant à  l'entrée du manoir.

Dans cette nouvelle version de Phantom Manor, la plupart des mystères de la storyline sont enfin révélés. Qui est le Fantôme ? Qui est la mariée ? Quels sont les événements anciens qui sont à l'origine de cette situation ? Ces mystères ne sont pas seulement révélés... Ils se résolvent sous vos yeux grâce à certaines illusions nouvelles !

Tous les Animatronics ont été mis à jour, donnant des animations bien plus réalistes aux différents personnages. En jouant avec les peintures réactives aux UV, on découvre des éléments qui étaient là depuis l’ouverture en 1992, mais pas assez visible. Phantom Manor est plus impressionnante.

Dans la zone d'embarquement, on peut notamment y découvrir que la mariée est désormais présente sur les escaliers, l'éclairage scénique a également été revu. L’effet visuel des miroirs à la fin de l'attraction a aussi été modifié.

L'ambiance sonore générale et ses changements sautes tout de suite à l’oreille, du plus évident au plus subtil. Un gros travail de spatialisation du son a été fait, et l’ambiance en ressort grandement améliorée. L'élément le plus réussi est probablement la bande-son de l’orgue dans la salle de bal.

Initialement prévu pour septembre 2018, après réhabilitation technique et esthétique en profondeur, Phantom Manor a finalement officiellement rouvert le 3 mai 2019. A noter que le système Fast Pass est accessible et permet d'éviter toute la file d'attente extérieure. 

© 2017 - 2019 LK

Dans la zone d'embarquement, on peut y découvrir que la mariée est désormais présente sur les escaliers

Dans la zone d'embarquement, on peut y découvrir que la mariée est désormais présente sur les escaliers

© Disneyland Paris - Melty
© Disneyland Paris - Melty
© Disneyland Paris - Melty
© Disneyland Paris - Melty

© Disneyland Paris - Melty

© DLP

© DLP

© DLP© DLP
© DLP© DLP

© DLP

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :