Cadavres de poussins, surpopulation, lion affamés qui s'attaquent aux singes: le zoo d'Olmen doit fermer ses portes immédiatement

Le zoo d'Olmen (Olmense Zoo) situé dans la province d'Anvers en Belgique, doit fermer ses portes immédiatement. Il s'est vu retirer ce mercredi matin sa licence par le ministre flamand du bien-être animal, parce qu'il ne respectait pas les règles en la matière depuis des années, nous rapporte Het Laatste Nieuws.

Depuis dix ans, le deuxième plus grand zoo de Flandre a reçu nombre de recommandations puis de procès-verbaux, notamment parce que les animaux ne peuvent pas s'abriter quand il pleut et parce que les excréments ne sont pas suffisamment nettoyés. En outre, des cadavres de poussins ont été trouvés dans une mangeoire et un léopardeau a été enlevé à sa mère pour être entreposé dans une cage ronde non couverte d'où il pouvait être vu de tous les côtés.

Le zoo possède trop d'animaux, ce qui conduit à un manque d'espace. Ainsi, des singes qui partageaient la même cage que des lions ont failli être tués par ces derniers cet été. Malgré les nombreuses amendes et la demande constante d'ajustements, il n'y a eu aucun changement structurel, c'est pourquoi le ministre Ben Weyts a pris la décision de retirer la licence. 

Johan Leysen, le bourgmestre de la commune de Baelen où est implanté le zoo a reçu mercredi une lettre du ministre Weyts l'avertissant de la fermeture immédiate de celui-ci et lui demandant que la police locale veille à ce que la décision soit appliquée.

La famille Verheyen, qui possède le zoo, dispose de 60 jours pour faire appel auprès du Conseil d'Etat. En attendant une solution va devoir être trouvée dans les plus brefs délais pour reloger plus d'un millier d'animaux. D'après Ilse Segers, porte-parole du zoo d'Anvers, le parc animalier se dit prêt à apporter son aide. Les zoos européens coopèrent généralement bien lorsque ce genre de situation se présente.

C'est en 1976 que Louis Roofthooft installe sa collection privée d'animaux sur le site près du canal Dessel-Kwaadmechelen à Olmen (commune de Baelen). Décédé au début des années 1990, le parc est mis à la vente. En 1995, la famille Verheyen reprend le zoo et y intègre sa propre collection privée. A noter que le zoo d'Olmen n'est pas membre de l'Association européenne des zoos et aquariums (EAZA).

© 2017 HLN

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :