Six Flags retire ses 6 drapeaux historiques face à la controverse nationale sur les confédérés

© Six Flags Over Texas

© Six Flags Over Texas

En réponse à la controverse nationale aux Etats-Unis sur l'iconographie des confédérés, la chaîne de parc d’attractions Six Flags a retiré les drapeaux confédérés des entrées de ses parcs de Arlington (Texas), San Antonio (Texas) et Austell (Géorgie). Laissant seuls en lieux et places des drapeaux américains. Les autres parcs du groupe emboîteront le pas d'ici quelques jours.

Créé en 1961 par Angus G. Wynne à Arlington au Texas avec le parc Six Flags Over Texas (littéralement six drapeaux au-dessus du Texas), le groupe de loisirs texan arbore en guise d’emblème les six drapeaux qui ont été hissés au-dessus de ce territoire, à savoir l'Espagne, la France, le Mexique, la République du Texas, les États-Unis d'Amérique, mais aussi celui des États confédérés d'Amérique.

Les États confédérés d'Amérique étaient une confédération d'États indépendante autoproclamée, née de la sécession des États du Sud des États-Unis, alors surnommés l'Union, entre 1861 à 1865 avant d'être réintégrée après la fin de la guerre de Sécession.

La création des États confédérés fut une réaction politique à une volonté de réforme de l'esclavage par le gouvernement fédéral après qu'Abraham Lincoln fut élu président des États-Unis en 1860 en s'appuyant sur un programme opposé à l'extension de l'esclavage.

© 2017 WW / NBC5

© A. Lamy

© A. Lamy

© DR

© DR

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :