Réouverture du Python de Efteling après une importante cure de jouvence 

© Efteling

© Efteling

Le parc d’attractions néerlandais Efteling a rouvert ce 31 mars 2018 son emblématique grand huit Python après 3 mois de fermeture.

Ouvert le 12 avril 1981, avec ses 4 inversions l’attraction de type Double Loop Corkscrew construite par l’entreprise spécialisée Vekoma est considéré à l’époque comme le plus grand roller coaster sur le continent européen. Python a subi une très importante cure de jouvence entre le 8 janvier et le 30 mars 2018.

Le remplacement du parcours à l’identique a été opéré, seuls les fondations, la remontée mécanique et la station d'embarquement ont été conservés. C'est 47 portions de rails qui ont remplacés. Le budget pour cette reconstruction s'élève à 4,5 millions d'euros.

C'est la société Wanty, de Binche dans la province du Hainaut en Belgique qui a assuré la démolition de l'ancienne version du grand huit. L'entreprise de construction en acier CSM Steelstructures situé à Hamont-Achel dans la province du Limbourg également en Belgique, a été chargée quant à elle de la fabrication des nouveaux rails.

Une transformation qui implique forcément un nouveau système de commande ainsi que électromécaniques. Les deux trains, déjà remplacés il y a 5 ans par des MK1212 Vekoma de nouvelle génération, ont quant à eux été conservés et réhabilités. A l’origine Python était équipé de trains Arrow, remplacés une première fois en 1996, suivi de trains Kumbak en 2005 et finalement les trains actuels en 2012.

Situé dans la section Ruigrijk, (Royaume Sauvage en français), Python propose un parcours de 750 mètres culminant à 29 mètres. La vitesse des trains est de 85 km/h.

Trois autres exemplaires identiques du modèle existent dans le monde. Magic Mountain à Gardaland (Italie), Montaña Rusa à Diverland (Venezuela) et Euroloop à Europark (France), qui n’est autre que le Miralooping du défunt parc Mirapolis de 1988 à 1991.

Le 30 juillet 2007 Python a défrayé la chronique, avec un incident qui aurait pu avoir des conséquences gravissimes. A la suite d'un problème, un train fut bloqué à la fin de la remontée mécanique. Les harnais de sécurité furent ouverts manuellement et les visiteurs évacués par la passerelle de sécurité. Comme le train devenait de plus en plus léger, l'équilibre de celui-ci se déplaça et il se remit en mouvement. Un des opérateurs de l'attraction failli être emporté avec le train mais fut retenu de justesse par un de ses collègues. Les personnes encore dans l'attraction eurent le réflexe de remettre leurs harnais en place. Finalement et fort heureusement aucun blessé n'est à déplorer (voir vidéo ci-dessous).

© 2017 - 2018  KL

© Efteling© Efteling
© Efteling© Efteling

© Efteling

C'est l'entreprise CSM Steelstructures qui a été chargé de la fabrication des nouveaux rails © tvl.be

C'est l'entreprise CSM Steelstructures qui a été chargé de la fabrication des nouveaux rails © tvl.be

L'incident du 30 juillet 2007: 

1981 © Efteling

1981 © Efteling

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :