Cinecittà World (Italie)

Le 8 novembre dernier nous apprenions, à tort, via la presse locale et reprit par l’ensemble des médias, que le parc d’attractions italien Cinecittà World se voyait saisir ses actifs par le tribunal civil de Rome (voir notre article), ce qui mettait donc l’avenir du site en danger menacé de faillite.

Aujourd’hui nouveau rebondissement dans cette affaire plus que tentaculaire. Cette information de saisie s'avère être fausse et erronée, issue d'une presse peu scrupuleuse s'appuyant sur de simple rumeurs colportées par les opposants au parc.

Cinecittà World est propriété du groupe IEG (Italian Enterainment Group). Lors de la construction du parc d’attractions celui-ci a fait appel à la société ICUN (Italiana Costruzioni Ulisse Navarra Spa), afin de mener à bien les travaux. ICUN a répartit le travail en contractant des entreprise sous-traitantes pour la réalisation.

Dans l’édition de ce mercredi du quotidien romain « Il Tempo », Cinecittà World tient à mettre les choses au clair. C’est bien l’ICUN qui n’aurait pas versé les sommes dues à une dizaine de ses sous-traitants. Un préjudice de plusieurs millions d’euros, mettant en grave difficultés les entreprises lésées dans cette affaire. Elles se sont donc réunies en justice afin de faire valoir leurs droits.

Le parc lui-même a bien rétribué cette fameuse société ICUN, Cinecittà World porte d’ailleurs plainte à son tour pour dépréciation de son image. Un contentieux existait déjà entre le parc et l'ICUN depuis plus d'un an, dans cette nébuleuse histoire c'est le parc qui en serait créditeur.

Pas sûr que les tensions s’apaisent du côté de Castel Romano où est installé le parc. Cela dit, la réouverture pour la prochaine saison de Cinecittà World est toujours maintenue pour le 24 mars 2016.

© 2015 KL

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :