Breizh Land Parc (France)

Le projet du parc d’attractions à Surzur en Bretagne fait couler beaucoup d’encre. Selon le quotidien Ouest France, un collectif a déposé un recours gracieux à la mairie de Surzur pour demander l’annulation du permis d’aménager, accordé par la municipalité.

Pour le collectif, il manquerait des documents, « une méconnaissance de la loi et celle de la loi littorale ». Le 7 octobre dernier, la demande aurait été rejetée par le maire. Un recours contentieux devrait aussi être déposé auprès du tribunal administratif de Rennes par le collectif, toujours dans le but de demander « l’annulation du permis d’aménager ».

Pour l’heure, il semble qu’aucun recours n’ait été déposé contre le porteur du projet, Gilles Nizan. Celui-ci souhaite continuer à mener le projet Breizh Land Parc jusqu’au bout. « J’ai engagé des sommes pour les études et le projet et nous avons eu des avis en notre faveur publiés par le commissaire enquêteur. Il n’est pas question d’abandonner le projet », indique-t-il.

© 2015 WW / OF

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :