Domaine du Haut-Buisson (France)

En France, à Cherré dans la Sarthe, un mystérieux projet de parc à thème médiéval géant avance dans la plus grande discrétion. Raphaël Geslan, ancien entraîneur de l'équipe du Toulouse d’handball, en est l’instigateur.

En 2011, l’ex sportif de 37 ans cherchait un terrain de 100 hectares entre Toulouse et Montpellier, à proximité d'une sortie d'autoroute et d'une agglomération. Des mois de prospections plus tard, c'est sur la commune de Cherré, près de La Ferté-Bernard, que son choix s’est porté. Plus précisément sur le domaine du Château de Haut-Buisson.

Le site accueillera ses premiers visiteurs très probablement à l'horizon 2020-2021. Les acquisitions de terrains se terminent, les premiers travaux seraient lancés en 2017. Une information du quotidien Ouest-France.

Connu pour avoir accueilli la princesse Alice de Monaco, épouse du prince Albert Ier. À sa mort, le château fut légué aux Universités de Paris pour y créer un département de biologie végétale. Laissé à l'abandon, il fut finalement racheté par la mairie.

Autour du château, en mauvais état, on trouve un domaine de 100 ha, qui paraît adapté au projet du Graals. C'est le nom de la société de production spécialisée dans la période du Moyen-Âge, présidée par Raphaël Geslan.

Le seuil de rentabilité est estimé à environ 500 000 visiteurs annuels, et à deux millions, après cinq ou six ans d'exploitation. La société Graals envisage le recrutement et la formation d'une centaine de personnes, et le renfort de saisonniers. Le plan de financement est évalué à au moins 100 millions €. Ceux-ci proviendraient de fonds internationaux, notamment chinois.

Si le secret reste jusqu’ici bien gardé, on promet aux visiteurs une plongée en plein Moyen-Âge, entre le XIIe et le XIIIe siècle, avec des univers et des lieux emblématiques : le village, le château, l'abbaye, la commanderie templière, un village sur pilotis... Un mélange entre parc d'attractions et parc à thème. Graals a même programmé des sites d'hébergements, du modeste campement aux suites seigneuriales.

© 2015 WW / OF / EC

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :