Disneyland Paris (France)

L’homme de 31 ans qui avait pris la fuite après avoir renversé deux employées de Disneyland Paris avec son fourgon, tuant l'une d'elles, sur un passage pour piétons le 27 décembre 2014 à proximité de l’accès « Pluto » du célèbre parc d’attractions, a été condamné à 5 ans de prison dont 18 mois avec sursis. Une information du quotidien La Marne.

Ce mercredi 2 septembre, devant le tribunal de grande instance de Meaux, une dizaine de personnes était présents. Le chauffard qui a provoqué la mort de leur fille, leur amie, leur collègue s’apprête à être jugé pour homicide involontaire. Il avait pris la fuite après le choc et avait été interpellé quelques jours plus tard. Le verdict est tombé vers 23 heures, il a été condamné à 5 ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Le jour du drame, il est aux alentours 20 heures lorsque les deux collègues, costumières à Disneyland viennent de terminer leur journée de travail, elles traversent le boulevard de l’Europe sur un passage piéton pour aller prendre le bus. Le conducteur du fourgon ne les voit pas et les percute. Il continue sa route.

Disneyland Paris (France)

Emilie est projetée sur un espace réservé aux bus. Inanimée sur la chaussée, elle est écrasée, quelques secondes plus tard, par un chauffeur de bus qui ne voit pas son corps dans la pénombre. Elle décèdera des suites de ses blessures. Sa collègue, âgée de 34 ans, perd connaissance après le choc. Hospitalisée, elle ressent aujourd’hui encore des douleurs. Elle était présente mercredi, au tribunal.

Le prévenu a expliqué devant le tribunal qu’il avait ressenti le choc mais qu’il ne savait pas qu’il avait fauché deux personnes. Il a « pris peur », était « tétanisé ». Selon l’avocate de la famille, si l’automobiliste n’avait pas pris la fuite, le bus n’aurait certainement pas écrasé la victime. Et Emilie serait peut-être encore en vie.

.© 2015 WW / La Marne

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :