Le photographe de 53 ans qui avait fait voler illégalement un drone de loisir au-dessus des coulisses et de l’entrepôt de stockage de Disneyland Paris le 5 avril dernier, a été relaxé par le tribunal de Meaux ce vendredi 29 mai, nous apprend la presse locale.

Il avait été interpellé par deux vigiles du site et avait heurté l’un d’eux avec sa voiture en tentant de quitter les lieux. Un incident qualifié de violences involontaires par le tribunal, qui l’a condamné pour cela à 500 € d’amende avec sursis. Le procureur de la République avait requis six mois de prison à son encontre.

© 2015 WW

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :