Un mouvement social d'agents de maintenance a entraîné quelques perturbations ce vendredi sur des attractions du parc Disneyland Paris.

Quelques dizaines de salariés sur les 15 000 emplois du parc ont débrayé vendredi, après une longue séance de négociations salariales la veille, et décidé de perturber certaines attractions, a déclaré Patrick Maldidier, responsable local syndical à la presse.

Les salariés ont notamment bloqué quelques minutes l'entrée de Ratatouille, l'une des principales attractions du Parc, inaugurée en grande pompe l'an dernier. Prouesse technologique, cette attraction et ses à-côtés ont coûté quelque 200 M€. Cependant la direction du Parc dément que l'attraction ait été perturbée.

Depuis plusieurs jours, le syndicat UNSA se fait l'écho d'un mécontentement des agents de maintenance de nuit. Ces salariés réclament notamment «une prime de 200 €», a ajouté Patrick Maldidier.

Interrogée, la direction du parc confirme que «quelques employés ont fait un débrayage ponctuel et limité» vendredi. «Tout a été mis en œuvre pour limiter les perturbations pour nos visiteurs» et Disneyland Paris «reste ouvert comme d'habitude», précise-t-elle au quotidien Le Parisien.

© 2015 LP

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :