Walibi Belgium (Belgique)

Ce jeudi 30 octobre dernier, une étudiante estonienne a souhaité fêter Halloween avec ses amies dans le parc d’attractions belge de Walibi.

Dès 6h00 du matin, l’étudiante se met donc au boulot pour un maquillage de squelette digne d’une professionnelle. Comme raconte sa famille d’accueil au quotidien La Capitale, Triin met quelques heures à obtenir ce résultat avant de rejoindre ses amies à Walibi, vers 11h45. Malheureusement, l’accès au parc leur sera refusé. Deux employés de la sécurité du parc leur ont sommé de se démaquiller au risque de ne pas avoir accès aux attractions.

Les quatre adolescentes ont donc dû se démaquiller à l’eau froide dans les toilettes à l’entrée du parc, en espérant pouvoir profiter d’une journée dans l’ambiance d’Halloween, mais sans maquillage… « Je ne comprends pas une telle attitude d’un parc qui veut créer une ambiance et des animations autour du thème d’Halloween et qui refuse les gens grimés », explique la « maman » d’accueil.

Du côté de Walibi, on confirme cette réglementation : « Nous interdisons en effet tout déguisement ou maquillage d’Halloween à toute personne âgée de plus de douze ans, pour des raisons de sécurité », explique la porte-parole du parc, Aleksandra Vidanovski, à la presse locale. « Nous souhaitons éviter que les agents ne puissent pas faire la différence entre le public et les comédiens qui jouent les personnages dans le parc. Surtout si le maquillage du client se rapproche d’un maquillage professionnel, ce qui peut être le cas pour cette jeune fille. Mais pour les enfants de moins de douze ans, pas de problème, ils peuvent venir maquillés », ajoute-t-elle.

© 2014 S.P / L.K

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :