Polémique au conseil communal de la ville de Wavre, le parc d’attractions belge Walibi où est situé celui-ci, a connu l’affluence des grands jours lors de la période d’Halloween. Le samedi 1er novembre, le parking du parc n’a pas été en mesure d’héberger tous les véhicules, nous rapporte le quotidien L'Avenir.

Les automobilistes ont donc été redirigés vers les parkings de grandes surfaces à proximité, a expliqué le bourgmestre de la ville au conseil communal, mardi soir. La police a sécurisé les passages piétons entre ces parkings et le parc d’attractions.

Mais la police wavrienne n’a visiblement pas pu empêcher certains automobilistes de se parquer le long de la N238, voire sur la bretelle d’autoroute.

L’opposition préférait parler de pagaille, demandant comment les autorités communales et les gestionnaires du parc peuvent-ils agir de concert pour éviter que pareille pagaille se reproduise.

Quinze mille personnes étaient prévues, des moyens policiers supplémentaires étaient donc prévus aussi sur le site et à proxImité de celui-ci. Il est apparu, avec les excellentes conditions météo, qu’il y avait vingt mille visiteurs. On doit constater que cela a donné lieu à des difficultés.

Le bourgmestre de la ville promet de tirer des enseignements de l’édition 2014 d’Halloween à Walibi. Un débriefing de l’événement aura lieu début décembre. Mais le collège soutient l’action préventive et la réaction de la police lors de l’événement. Pour l’avenir, il faudra tirer les leçons des difficultés rencontrées cette année.

© 2014 PK

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :