Parc Avenue (France)

Alors que l’été dernier le parc d’attractions français régional et familial de Lanas en Ardèche, revendait son manège de type « Entreprise » du manufacturier allemand Huss, un autre symbole quitte celui-ci.

Une association de collectionneurs « Les Ailes Anciennes de Toulouse » veulent sauver un des avions présent sur le site. Rappelons qu’à la base, Par Avenue (anciennement Aérocity) s’articulait autour du thème de l’aéronautique, avec pour pièce maîtresse, un authentique Breguet 941. L'association lance pour cette occasion une opération de collecte de fonds, par le biais d’un financement participatif, pour racheter celui-ci au propriétaire.

Parc Avenue (France)

Il ne reste plus que deux exemplaires de ce Breguet 941, avion à décollage et atterrissage court construit en 1958 en seulement quatre exemplaires pour l’armée de l’air française. Le premier est dans les réserves extérieures du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, et le second au sein de Parc Avenue. D'où l'importance pour les passionnés de le sauver.

Parc Avenue (France)

L’association toulousaine estime le budget de ce sauvetage à 22.500 €, hors achat de l’avion évalué à 17.000 € et de son remontage. Pour éviter de vider ses caisses alors qu’elle va devoir participer au financement d’un nouvel hangar de restauration située à côté du musée Aéroscopia, elle a décidé de recourir à un financement participatif. Elle souhaite recueillir 10.000 € grâce au site MyMajorCompany. Elle espère que la possibilité offerte aux donateurs de déduire leur don de leurs revenus facilitera la collecte. Elle s’est donnée jusqu’à la fin de l’année pour réunir les 10.000 € qui lui permettront de sauver cet étonnant Breguet 941 de la casse dont le démontage a débuté ce week'end.

Parc Avenue (France)

À terme Parc Avenue a pour ambition de davantage se développer en tant que parc de loisirs, la vente de l’appareil rentre dans cette optique de conversion du site. C'est à dire développer le parc aquatique, mais également la mini-ferme. Cependant, même si quelques attractions ont été supprimées, quelques une seront conservées.

Ouvert en 1990 sous le nom d'Aérocity, le parc était alors la propriété du département de l'Ardèche. Revendu en 1997, le parc a finalement fermé ses portes en 2002 suite à des problèmes de gestion et de sécurité. Racheté par un ancien cadre du groupe Danone après six années d'abandon, le site a été remanié et a rouvert en mai 2008 sous le nom de Parc Avenue.

© 2014 Laurent K.

Parc Avenue (France)Parc Avenue (France)
Parc Avenue (France)

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :