Le PAL (France)

Le parc d’attractions et animaliers français Le PAL investit 1,5 million d’€ pour accroître son offre hébergement avec la construction de sept lodges supplémentaire. Pour permettre les travaux, l’étang qu’elles surplomberont a été vidé dans d’autres plans d’eau aux environs. Cet étang se remplira à nouveau avant l’ouverture des logements en avril 2015, nous rapporte le quotidien La Montagne.

Cette saison, Le PAL a encore battu son record d'affluence avec 566.000 visiteurs, une augmentation de 10,5% par rapport à 2013, et un chiffre d'affaires de 15, 5 millions d'euros, en progression de 13, 5 %. « En moyenne, 25% de notre chiffre d'affaires sont réinvestis chaque année dans de nouvelles attractions ou de nouveaux aménagements », explique Arnaud Bennet, PDG du PAL, à la presse. Ce qui est bien plus que la moyenne des autres parcs, qui tournent entre 12 et 17 % de réinvestissement annuel.

Le PAL (France)

Les vingt-quatre logements, avec zèbres, autruches ou antilopes à l'horizon, n'ont pas désempli en 2014. « Un taux d'occupation de 100%, environ 18.000 nuitées. Grâce à cet hébergement innovant, correspondant à une forte attente du public, on attire désormais une clientèle provenant de 90 départements, mais aussi, entre autres, beaucoup de Suisses et des Canadiens », ajoute Arnaud Bennet.

La première vague de lodges avait été édifiée sur la terre ferme. Ces sept nouveaux lodges seront lacustres. Leurs fondations immergées dans l'eau, ils surplomberont un étang d'un hectare reconstituant le décor d'un lac africain.

Pour l'intérieur des lodges, le patron du PAL veut aussi soigner les détails : « Notamment dans la fabrication du mobilier. On va réutiliser le bois de coques de bateaux indonésien. Tous les meubles seront construits à Djakarta, puis expédiés jusqu'au PAL ».

Situé à Saint-Pourçain-sur-Besbre, dans l'Allier, sur 35 hectares Le PAL propose 25 attractions et plus de 600 animaux en semi-liberté, ainsi que plusieurs spectacles animaliers

© 2014 Antoine D. / Guillaume L.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :