Futuroscope (France)

Depuis 2012, le parc de loisirs français, le Futuroscope, est privé d’un de ses emblèmes, la célèbre sphère qui surplombe La Cité du numérique.

Une nouvelle, pesant 50 tonnes actuellement en cours de construction, sera installée le 18 novembre au matin à 25 mètres du sol sur le toit du pavillon à l’aide d’une grue de 700 tonnes (dont il n’existe que trois exemplaires en Europe) spécialement acheminée pour l’occasion. L'opération qui nécessite des heures de préparation pour quelques minutes de levage, sera impossible par grand vent, soumise aux conditions météorologiques.

Futuroscope (France)

La nouvelle sphère dont la surface de 900 m2 est en fibre de verre, sera utilisée par des jeux de lumière avec l’utilisation de la technologie LED et de vidéo projection. Cette nouvelle sphère coûte 745.000 €, à charge du Département de la Vienne, propriétaire des bâtiments.

Chapeauté de sa nouvelle sphère, le pavillon emblématique du Futuroscope rouvrira ses portes au public en 2015. D'abord nommé Pavillon du Futuroscope à l'inauguration en 1987 puis devenu Cité du numérique en avril 2003, le bâtiment est en travaux depuis octobre 2012. L' « Arena » sera la nouvelle dénomination de la bâtisse futuriste qui reprendra du service en février prochain avec une nouvelle attraction dite « Arena Fun Explorer » dont les thèmes seront le sport et l'aventure.

Situé dans le département de la Vienne sur les communes de Chasseneuil-du-Poitou et Jaunay-Clan, à 10 kilomètres au nord de Poitiers, le parc du Futuroscope associe le plaisir et la découverte. Ses attractions mélangent sensations et projection d'images pour immerger les visiteurs dans des univers imaginaires ou des endroits du monde inaccessibles.

© 2014 Loïc L. / Guillaume L.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :