Disneyland Paris (France)

L’exploitant de Disneyland Paris, Euro Disney S.C.A, a annoncé mardi dans un communiqué que son chiffre d'affaires pour la période d’avril à juin 2014 était en baisse.

La fréquentation a reculé de 3 %, du côté des recettes, le chiffre d'affaires total baisse de 3,6% à 339,5 millions d'euros pour le troisième trimestre de son année fiscale et de 5,9% après neuf mois d'activité.

Autant dire que du côté des actionnaires la magie n’opère plus vraiment, c’est le désenchantement le plus total. Depuis le début de l’année, le titre en bourse accuse une baisse de 13 %, et de 27 % sur trois ans.

« Au cours de notre troisième trimestre, le contexte économique difficile a entraîné une baisse des volumes des activités touristiques, notamment de la clientèle française, partiellement compensée par la hausse du nombre de visiteurs en provenance de l’Espagne, du Royaume-Uni et de l’Allemagne», explique Philippe Gas, le président d’Euro Disney S.C.A dans ce communiqué.

Disneyland Paris (France)

L’exploitant compte beaucoup sur sa nouvelle attraction « Ratatouille: l'Aventure Totalement Toquée de Rémy », et la nouvelle zone thématique qui l’accompagne ouverte depuis le 10 juillet dernier (voir notre article), pour relancer la fréquentation. « L’attraction a reçu un accueil très positif de nos visiteurs », se félicite Philippe Gas. « Proposer des expériences uniques et offrir la magie Disney, grâce à nos Cast Members, est au cœur de notre métier.».

Philippe Gas qui sera remplacé en septembre par l'Allemand Tom Wolber (voir notre article) s'est toutefois félicité d'une hausse de la dépense moyenne par visiteur dans les parcs à thèmes que sont Disneyland et les Walt Disney Studios.

© 2014 DR/GL

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :